En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale

le mot du président

Depuis sa création en 1945, La Mutuelle Générale fait de la protection et de la prévention la marque de son engagement. Fidèle à l’esprit novateur de ses fondateurs et à ses valeurs mutualistes, elle souhaite aller plus loin dans l’accompagnement de ses adhérents et la réponse à leurs besoins.

La lutte contre les maladies neurodégénératives est un enjeu de santé publique. Plus de 850 000 personnes sont atteintes par la maladie d'Alzheimer en France, 2 Français sur 1000 par la maladie de Parkinson. On estime que ces maladies pourraient toucher plus de 1,3 million de personnes en France en 2020. Des personnes âgées en majorité, en raison du vieillissement de la population, mais pas seulement. Ces pathologies lourdes évoluent vers une dépendance quasi-totale qui laisse les familles le plus souvent désemparées. Comment faire face avec la maladie et/ou le grand âge à la perte d’autonomie ? Comment accompagner un proche lorsqu’il devient dépendant, sans perdre ce lien qui le relie aux autres ? Comment soulager les aidants, souvent les enfants, à un âge où eux-mêmes ne sont plus si jeunes ?

Des réponses émergent portées par les pouvoirs publics ou des acteurs privés. Déjà des solutions existent qui intègrent les technologies de communication pour pallier ou limiter les conséquences de la perte d’autonomie. Il est temps de les concrétiser, de les généraliser et de les rendre accessibles à tous. C’est tout le sens de la création de la Fondation de La Mutuelle Générale : soutenir la recherche et l’innovation technologique pour favoriser le maintien à domicile des malades et améliorer leur qualité de vie comme celle de leurs proches. C’est la belle perspective qui nous anime.

Patrick Sagon, Président de la Fondation de La Mutuelle Générale.

 
La fondation
de la mutuelle
générale

Innovons pour
l'autonomie

  • Vocation
  • Objet
  • Organisation
 

Favoriser l’autonomie des personnes atteintes de maladie neurodégénérative

La France compte plus d’un million de personnes dépendantes dont 60 % vivent à domicile et 40 % en établissement. Selon les projections de l’Insee, ce nombre devrait doubler à horizon 2060… Si le maintien à domicile est souvent préféré au placement en établissement, quand le degré de dépendance s’aggrave le placement en institution devient indispensable. Or, l’offre en structures risque d’être demain insuffisante pour absorber la forte augmentation attendue du nombre de personnes dépendantes. Encouragé par les pouvoirs publics dans une logique de maîtrise des coûts, le maintien à domicile est une alternative exigeante. Mais seul 1 % de la population aujourd’hui peut le financer sur ses propres ressources.

Les technologies actuelles rendent désormais possible d’envisager des dispositifs innovants qui aident les personnes atteintes de troubles cognitifs et moteurs à rester autonomes le plus longtemps possible. Télésurveillance, télémédecine, domotique ou objets connectés apparaissent comme autant de solutions pour aider à vivre mieux et plus longtemps chez soi. Il reste à les faire connaître, adopter et à les développer pour les rendre accessibles au plus grand nombre.

La Mutuelle Générale a décidé d’encourager et soutenir les avancées en faveur de l’autonomie des personnes atteintes de maladies neurodégénératives. C’est la vocation de la fondation qu’elle a créée en février 2014 sous égide de la Fondation de l’Avenir.

Soutenir la recherche et l’innovation technologique en faveur de l’autonomie

La mission de la Fondation de la Mutuelle Générale s’articule autour de quatre axes :
- Développer la recherche en faveur de l’autonomie des personnes atteintes de maladies neurodégénératives.
- Expérimenter des dispositifs innovants d’accompagnement des patients et de leur entourage s’appuyant sur les technologies de l’information et de la communication en lien avec les professions et institutions de santé.
- Favoriser les collaborations entres les acteurs et les chercheurs du domaine de l’ingénierie, de la santé et des sciences humaines potentiellement concernés par ces nouvelles technologies et leur impact médical et sociétal.
- Diffuser l’information en direction de tous les personnels scientifiques, médicaux et sociaux concernés, ainsi qu’auprès des familles et du public plus large.

Dans ce cadre, la Fondation apporte en priorité son soutien aux projets qui permettent concrètement d’assurer :
- le maintien au domicile le plus longtemps possible dans des conditions de bien-être et de sécurité optimales,
- le suivi et l’accompagnement du malade et des aidants familiaux et professionnels
- une prévention efficace autour d’un bon entretien des capacités physiques et facultés mentales.

Organisation

La Fondation de La Mutuelle Générale est administrée par un Comité de gestion de 11 membres qui comprend une personne qualifiée et un représentant de droit de la Fondation de l’Avenir. Il est présidé par Patrick Sagon, Président de La Mutuelle Générale.

La fondation est également dotée d'un Comité Scientifique qui est, auprès du comité de Gestion, une instance consultative de réflexion et de proposition. Il intervient notamment dans le cadre de la sélection des dossiers lors des appels à projets.

 
Les maladies
neurodégénératives

Un défi médical
et sociétal

  • De quoi parle-t-on ?
  • Suite des maladies neurodégénératives
 

De quoi parle-t-on ?

Les maladies neurodégénératives se caractérisent par la destruction progressive de cellules nerveuses. Cette mort neuronale, plus rapide que celle observée lors d’un vieillissement normal, intervient dans une région précise du système nerveux central. Il peut s’agir de zones du cortex associées aux fonctions intellectuelles et émotionnelles (maladie d’Alzheimer) ou de structures profondes du cerveau davantage impliquées dans la motricité (maladie de Parkinson), du cervelet avec de l’incoordination et des troubles de l’équilibre (ataxie), mais aussi de la moelle épinière (sclérose latérale amyotrophique) ou des nerfs périphériques (maladie de Charcot-Marie-Tooth).
* Source : Inserm

La maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une lente dégénérescence des neurones qui se caractérise à court terme par des troubles de la mémoire, des fonctions d’exécution et de l’orientation dans le temps et l’espace. Le malade perd progressivement ses facultés cognitives et son autonomie. Rare avant 65 ans, la fréquence de la maladie augmente avec l’âge pour atteindre 15 % à 80 ans. En France, plus de 850 000 personnes sont atteintes. Elles devraient être 1,3 million à l’horizon 2020, en raison de l’augmentation de l’espérance de vie. Les femmes sont les plus exposées à cette maladie.
En savoir plus

La maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson affecte spécifiquement les neurones producteurs de dopamine, une molécule chargée de transmettre l’information entre les neurones. Trois symptômes orientent un premier diagnostic : lenteur et difficulté du mouvement (akinésie), rigidité du rachis et des membres (hypertonie musculaire) et tremblements. Cette maladie atteint les sujets plus âgés. Le pic de fréquence se situe autour de 70 ans.
On dénombre environ 100 000 malades en France. 8 000 nouveaux cas se déclarent chaque année.
En savoir plus

la sclérose en plaques

La SEP est une maladie neurologique chronique, dite auto-immune, qui altère la myéline du système nerveux central. Le diagnostic est particulièrement difficile à établir, les symptômes variant beaucoup d'une personne à l'autre. Contrairement à la plupart des maladies neurodégénératives, la sclérose en plaques touche le jeune adulte vers 30 ans en moyenne, et plus particulièrement les femmes. 80 000 patients sont atteints en France. Cette pathologie est la première cause de handicap sévère non traumatique chez les trentenaires.
En savoir plus

 
Projets soutenus

 
La Mutuelle générale soutient les projets des sociétés Tikeasy et Co-assist.

Suite à son appel à projets lancé en avril 2015 et destiné à distinguer des initiatives exemplaires favorisant l’autonomie des personnes atteintes de maladies neurodégénératives et la qualité de vie de leurs aidants, la Fondation de La Mutuelle Générale récompense les deux start up Co-assist et Tikeasy.

Pour lire l'interview des deux lauréats



Chaire eSanté et Autonomie (Quality Of Life)

La Mutuelle Générale soutient depuis sa création en 2011 la Chaire eSanté et Autonomie (Quality of Life) dont elle est membre fondateur avec la Fondation Télécom. Portée par l’Institut Mines-Télécom, l’Université Joseph Fourier et le CNRS Singapour, cette chaire internationale mobilise des équipes de recherche sur des solutions technologiques qui aident au maintien à domicile des personnes dépendantes, en particulier celles qui souffrent de déficiences cognitives. Son objectif est de valider à grande échelle le concept de plateforme technologique intelligente au service de l’autonomie et d’ouvrir des perspectives de valorisation avec des industriels.

Une maison technologique intelligente

Les travaux de la Chaire visent à lever les verrous scientifiques qui empêchent aujourd’hui d’aller vers une maison de retraite « sans les murs ». Les enjeux sont multiples :
- comment retarder le placement et accroître la qualité de vie d’une personne maintenue à domicile ?
- comment améliorer la qualité de vie dans les EPHAD, voire externaliser leurs services vers le domicile ?
- quel impact sur les aidés et les aidants ?
- quels impacts sur le système de santé et les partenaires ?

Le concept de plateforme technologique repose sur un couplage intelligent entre l’humain et le technologique au sein d’un habitat rendu intelligent.
Sa particularité est d’intégrer grâce à l’informatique des systèmes légers et portables dans l’environnement d’une personne aidée. A l’aide de protocoles tels que Bluetooth, WiFi, 3G, GPRS, RFID, des capteurs, radios, caméras, smartphones sont mis en réseau et communiquent entre eux via une plateforme intelligente qui s’adapte au profil de l’utilisateur.
Agrégées, les données recueillies sont analysées en temps réel pour un meilleur suivi du malade et accompagnement des aidants.

Expérimentations

La Chaire eSanté et Autonomie a noué plusieurs partenariats afin de mieux connaître les besoins des populations ciblées puis de tester et déployer en situation réelle sa plateforme technologique et de nouvelles solutions logicielles. L’objectif est de valider l’efficacité de solutions d’assistance au handicap cognitif et moteur et d’accélérer leur industrialisation.

• Identification des besoins des personnes dépendantes et de leurs aidants
En 2013, l’analyse de 250 questionnaires complétés avec le concours de l’ANR (Association Nationale des Retraités de la Poste et de France Telecom) a fait l’objet d’un rapport détaillé en 2013 afin de construire des services expérimentaux adaptés aux besoins.

• Phases de déploiement
En 2012 et 2013, une solution technologique basée sur des capteurs simplifiés a été installée en France au domicile de trois familles avec l’aide de la Fondation hospitalière Sainte Marie et au sein d’une EPHAD PeaceHeaven à Singapour (4 chambres doubles).

Une seconde phase de déploiement a été orchestrée dans le Living Lab. de la Faculté de Grenoble fin 2013.

Enfin, depuis septembre 2014, 5 chambres d’EHPAD (EPHAD Saint Vincent de Paul à Occagnes dans l’Orne) et 3 familles en domicile individuel sont équipées avec l’appui La Mutuelle Générale section 50.

Tout en renforçant le lien aidant-aidé, l’objectif est de valider une version 2.0 dans des conditions réelles de vie.

Actualités

La Fondation de la Mutuelle Générale soutient deux start up oeuvrant pour l’autonomie des personnes atteintes de maladies neurodégénératives et la qualité de vie des aidants

Suite à son appel à projets lancé en avril 2015 et destiné à distinguer des initiatives exemplaires favorisant l’autonomie des personnes atteintes de maladies neurodégénératives et la qualité de vie de leurs aidants, la Fondation de La Mutuelle Générale récompense les deux start up Co-assist et Tikeasy. Parmi les 36 dossiers examinés par le Comité scientifique de la Fondation, Co-assist et Tikeasy se sont en effet distingués en répondant rigoureusement au cahier des charges qui exigeait une forte dimension innovante et technologique.


Pour télécharger le Communiqué de presse


1er Appel à projets de la Fondation de La Mutuelle Générale – Date limite : 20 mai 2015

Dans le cadre de son action en faveur de l’autonomie des personnes atteintes de maladies neurodégénératives, la Fondation de La Mutuelle Générale lance son premier appel à projets.
S’adressant aux entreprises et start-ups innovantes du secteur numérique, cet appel à projets vise à soutenir le développement et la mise sur le marché de nouveaux dispositifs technologiques (e-santé, m-santé, objets connectés, etc.), permettant d’améliorer la qualité de vie des personnes en situations de perte d’autonomie et/ou de leurs aidants, performants et accessibles au plus grand nombre.


Pour télécharger le Communiqué de presse


Les Français plébiscitent les technologies connectées pour la prise en charge des personnes en perte d’autonomie

Les technologies connectées représentent une solution pour aider les patients atteints de maladies neurodégénératives à préserver leur autonomie. Afin de dresser un état des lieux de cette problématique de santé publique, La Fondation de La Mutuelle Générale a réalisé avec TNS Sofres une enquête d’opinion qui confirme l’intérêt des Français pour ces technologies, perçues comme une solution efficace pour les patients et leurs aidants, mais soulève les questions de leur financement et de leur accessibilité, deux sujets au cœur de l’action de la Fondation.


Pour télécharger le Communiqué de presse

Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×