La Mutuelle Générale

La Mutuelle Générale lance un Observatoire solidaire pour faire grandir la cause des salariés-aidants

24 septembre 2020

Actuellement, en France, près de 4 millions d’actifs s’occuperaient quotidiennement d’un membre de leur famille ou d’un ami en situation de dépendance*. D’ici 2030, la proportion de personnes contraintes de concilier vie professionnelle et aide d’un proche (les salariés-aidants) devrait atteindre un quart de la population active**. La Mutuelle Générale, particulièrement sensible et déjà engagée sur les questions de dépendance et de soutien aux aidants au travers de sa Fondation, lance un Observatoire solidaire pour prendre part au débat public sur ce véritable enjeu de société et pour faire grandir la cause des salariés-aidants.

Un sujet de société, une préoccupation d’entreprise, une question de solidarité

Avec l’allongement de l’espérance de vie des parents de salariés et la hausse du nombre de maladies chroniques, les salariés-aidants sont de plus en plus nombreux dans les entreprises. Dans 25 % des cas, le besoin d’aide est lié au vieillissement ; 24 % à un cancer, un accident vasculaire cérébral ou une autre maladie ; et 19 % au handicap.

L’impérieuse nécessité pour un salarié de concilier les exigences professionnelles et le soutien quotidien qu’il veut apporter à un proche dépendant est une source de difficulté, de préoccupation, de souffrance parfois. S’il existe des dispositions dans les entreprises (le congé de proche aidant notamment, dont les conditions ont été améliorées par la Loi de Financement pour la Sécurité Sociale 2020), elles sont encore peu appliquées quand elles n’ont pas été promues à travers des accords d’entreprise.

Visuel observatoire solidaire

En étudiant le phénomène et ses complexités dans le cadre d’un Observatoire, La Mutuelle Générale souhaite contribuer activement au progrès de la cause des salariés-aidants dans le débat public, auprès des entreprises, auprès des salariés et au sein de la mutuelle. Cet Observatoire a également pour but de faire connaître la population des salariés-aidants au sein du corps social dans leur diversité, dans leur capacité à être des acteurs, plutôt que des spectateurs, voire des « victimes », d’un nouveau type de lien social.

Le Conseil d’orientation (composition en annexe)

L’Observatoire est animé par un collège d’experts pluridisciplinaires, qui fixe les orientations de l’année et contribue à l’avancée des travaux et des réflexions. Le Conseil est composé d’universitaires, de médecins, de DRH d’entreprises, de représentants du monde associatif ainsi que des dirigeants de La Mutuelle Générale.

Un baromètre annuel

Pour mesurer l’exposition des actifs au sujet des aidants, leur envie de solidarité ou les modalités de leur engagement réel, une étude quantitative on-line sera administrée chaque année auprès de 2 500 individus représentatifs des secteurs privés et publics des entreprises et des indépendants. Ce même questionnaire sera aussi administré auprès des 1 900 collaborateurs de La Mutuelle Générale. Les résultats devraient permettre de constituer un « indice de solidarité » qui sera suivi au fil des années.

Une démarche d’écoute orientée solutions

A partir de cas concrets et de situations identifiées par le Conseil d’orientation, ainsi que des résultats du baromètre annuel, des DRH impliqués dans la dynamique des salariés-aidants et/ou clients de La Mutuelle Générale réfléchiront, au sein de focus groups prospectifs, à des pratiques innovantes pour répondre aux enjeux identifiés. Des focus groups salariés-aidants challengeront et enrichiront les solutions imaginées.

Les dispositifs qualitatif et quantitatif seront mis en œuvre par le cabinet Occurrence, cabinet d’études et de conseil indépendant spécialisé dans les dispositifs d’évaluation. Ici Barbès, l’agence de communication indépendante qui accompagne La Mutuelle Générale, est chargée de la communication globale autour de l’Observatoire.

Un colloque à l’automne 2020

Chaque année, un colloque sera organisé pour rendre compte de l’avancée des travaux et des réflexions de l’Observatoire, et valoriser leurs résultats pour créer une dynamique d’actions en faveur des salariés-aidants.

Le premier colloque de L’Observatoire solidaire se tiendra le 29 septembre 2020 de 9h à 11H en direct via une plateforme digitale. Le colloque, animé par Jean-Marc Vittori, éditorialiste aux Echos, aura pour thème « Comment mieux s’engager auprès des salariés-aidants dans les entreprises ?

Pour s’inscrire et découvrir le programme du colloque, rendez-vous sur le site de l’Observatoire solidaire : https://observatoire-solidaire.lamutuellegenerale.fr/

« La mise en place de cet Observatoire nous aidera à mieux comprendre les enjeux spécifiques des salariés-aidants, structurer les réflexions et faire des propositions concrètes pour accompagner davantage de nombreuses personnes dans cet engagement de tous les jours », ont déclaré les membres du Conseil d’orientation.

« Fidèle à ses valeurs d’entraide et de solidarité, La Mutuelle Générale s’engage à améliorer les conditions de vie de tous. A travers cet Observatoire, elle veut faire œuvre utile auprès des seniors et des salariés en situation d’aidants. Cet Observatoire solidaire, destiné à faire grandir la cause des salariés-aidants, s’inscrit pleinement dans cet engagement et illustre notre ambition en matière de responsabilité sociétale d’entreprise (RSE) » a conclu Patrick Sagon, Président de La Mutuelle Générale.


* enquête publiée en 2018 par Malakoff Médéric
** Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées

ANNEXE

Composition du Conseil d’orientation de l’Observatoire solidaire

Les experts

  • Serge Guérin, Sociologue, spécialiste des questions liées au vieillissement et à la « seniorisation » de la société
  • Sylvain Kern, Fondateur et dirigeant du cycle de conférences « La cité de la réussite » à La Sorbonne
  • Valérie Leroux, Responsable offre solidarité et gestion des associations solidarité et culture au sein de la Direction Nationale des Activités Sociale du Groupe La Poste
  • Benoit Durand, Directeur délégué de France Alzheimer et maladies apparentées
  • Vinh Ngo, Médecin et Directeur général du CIAMT, Santé au travail
  • Thierry Nouvel, Directeur général de l’association Vaincre la Mucoviscidose
  • Benoit de Saint-Aubin, Directeur Qualité de Vie au Travail et Services aux salariés d’Orange
  • Alain Toledano, Cancérologue et radiothérapeute, Président de l’Institut Rafaël
  • Frank Wismer, Avocat associé du cabinet Avanty Avocats

La Mutuelle Générale

  • Patrick Sagon, Président
  • Christophe Harrigan, Directeur général
  • Pierrette Saigre, Trésorière
  • Christophe Morange, Directeur de la communication et de la RSE
Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Espace Adhérents
Contactez-nous depuis la rubrique « Contact » de votre Espace Adhérent Accédez ou créez votre Espace >
Ou appelez-nous
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×