5 conseils pour aider un proche à vieillir chez lui

6 avril 2020

 

1) Anticiper la perte d’autonomie

L’un de vos proches commence à éprouver des difficultés pour se débrouiller seul ? Anticipez les changements à venir en vous faisant accompagner par un ergothérapeute. Après avoir fait un tour du domicile, il vous conseillera sur les outils à mettre en place pour préserver son indépendance. Ce service est gratuit si vous passez par une structure spécialisée : réseau ADMR, service de soins infirmiers à domicile, maison départementale des personnes handicapées (MDPH), EcoReso Autonomie, réseau de santé local…

2) Adapter le logement

Plans inclinés ou mains courantes pour faciliter l’accès à la maison, marquages lumineux sur les marches, dispositif de téléassistance, barres d’appui dans la baignoire, siège de douche, barres de lit pour se redresser, chaise assis-debout pour cuisiner ou repasser… De nombreuses mesures permettent de limiter les risques de chute et des outils existent pour continuer à accomplir seul les gestes du quotidien.

3) Demander des aides

Renseignez-vous auprès de votre centre médico-social (CMS). Selon la situation, une assistante sociale vous orientera vers la caisse d’Assurance maladie, la MDPH, la Carsat ou l’Agence nationale de l’habitat pour financer ces travaux. L’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) prend en charge une partie des surcoûts.

4) Contacter les structures locales

Il est possible de recourir à une aide-ménagère, une auxiliaire de vie ou au portage des repas pour faciliter le quotidien. Pour cela, contactez le service social de votre mairie ou le CMS pour connaître les services locaux d’aide à la personne. Attention, le montant de l’aide financière allouée dépend des revenus de votre proche, mais aussi de son niveau de dépendance.

5) Penser aux réseaux d’entraide

Associations, centre local d’information et de coordination (Clic) et réseaux de santé locaux peuvent vous guider en matière de démarches à effectuer, mais aussi vous offrir un accompagnement en cas de difficultés. Contactez-les !

AVEC LE CONCOURS DE MARILYNE PRUNIER, ergothérapeute au sein d’Ecoreso Autonomie Manche.

POUR EN SAVOIR PLUS : Portail national d’information pour l’autonomie des personnes âgées et l’accompagnement de leurs proches : pour-les-personnes-agees.gouv.fr