La Mutuelle Générale

Comment entretenir sa mémoire à tout âge ?

18 août 2015

Article créé le 18 Août 2015

Nous n’avons pas tous une mémoire d’éléphant. Mais avec un peu d’exercice régulier, il est possible de garder sa vivacité d’esprit toute la vie ! Cinq conseils à appliquer au quotidien.

Conseil n°1 : s’entraîner

Lire, écouter une émission à la radio, retenir par coeur les numéros de téléphone usuels : tout est bon à prendre dès lors que nous faisons travailler notre mémoire chaque jour. « Apprendre tout au long de la vie reste le meilleur moyen d’assurer le bon fonctionnement de sa mémoire », estime Alain Lieury, professeur de psychologie cognitive à l’université Rennes 2.

Conseil n°2 : faire le plein d’activités

« Les plus stimulantes sont avant tout celles qui plaisent », souligne Jean-François Dartigues, professeur de santé publique et neurologue au CHU de Bordeaux. Évidemment, plus les activités sont complexes et variées (jeux de société, bridge), plus elles stimulent nos neurones. « Mais l’important est que cela suscite un minimum de controverse pour nous forcer à réfléchir. Si on lit le journal, par exemple, parlons-en à notre voisin ! »

Conseil n°3 : ne pas s’isoler

Rencontrer du monde, veiller à son bon équilibre affectif, se sentir bien dans sa vie sont d’excellents moyens de protéger notre cerveau. « Les gens seuls dépriment, mangent moins et perdent des capacités mémorielles, c’est indéniable ! », souligne Alain Lieury. Attention aussi à la routine qui serait un mécanisme de facilité. « À la retraite notamment, on perd de la stimulation. On n’est plus exposé à la nouveauté, à l’effort et on ne fait plus autant fonctionner sa mémoire », indique le Pr Dartigues.

Conseil n°4 : veiller à sa santé

Pour être performant, notre cerveau a besoin d’être nourri par un corps en bonne santé. L’activité physique est essentielle pour booster nos capacités intellectuelles, de même que l’alimentation. Boire beaucoup d’eau, manger équilibré (en particulier des aliments riches en Oméga 3, en fer et en antioxydants), limiter les facteurs de risque cardiovasculaires (hypertension artérielle, cholestérol, diabète, etc.) aident à entretenir notre capital mémoire.

Conseil n°5 : gare aux ennemis de la mémoire !

L’alcool, la drogue, le tabac, le café, le stress, la dépression, le manque de sommeil et certains médicaments sont nocifs pour le cerveau. Si vous voulez éviter les trous de mémoire, fuyez-les !

Vieillissement du cerveau : Cela commence tôt

Selon les études scientifiques, le vieillissement du cerveau commencerait dès 20 ans. À cet âge, nos capacités d’apprentissage et de mémoire à court terme sont maximales, puis diminuent progressivement. « Pour certaines fonctions, comme la rapidité d’exécution des tâches, on perd autant entre 20 et 30 ans qu’entre 70 et 80 ans », affirme le Pr Dartigues. Mais rassurons-nous, d’autres capacités s’améliorent avec le temps, comme le vocabulaire ou nos connaissances dues à l’expérience. Pour compenser ce déclin, nulle autre solution que de continuer à s’entraîner et ce, que l’on ait 40 ou 80 ans.



En savoir plus : Le Livre de la mémoire, Alain Lieury, éd. Dunod

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Espace Adhérents
Contactez-nous depuis la rubrique « Contact » de votre Espace Adhérent Accédez ou créez votre Espace >
Ou appelez-nous
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×