La Mutuelle Générale

« Il est urgent de réduire notre consommation d’antibiotiques »

5 mai 2015

Article créé le 19 Février 2015

Pr Antoine Andremont, chef du service de bactériologie de l’hôpital Bichat, à Paris, et spécialiste de l’antibiothérapie.


Vous tirez la sonnette d’alarme concernant l’usage qu’on fait des antibiotiques. Quels risques cela fait-il courir ?
Notre surconsommation en médecine, mais aussi dans le secteur vétérinaire, fait qu’aujourd’hui la résistance des bactéries commence à devenir un problème significatif. Depuis les années 1950, on sait que les bactéries réagissent aux antibiotiques en devenant, pour certaines, résistantes, voire multi-résistantes.
Au cours des décennies qui ont suivi, on ne s’en est guère inquiété car on découvrait très régulièrement de nouvelles molécules capables de contourner ces problèmes derésistance. Or, depuis vingt ans, aucune nouvelle classe d’antibiotiques n’a été mise sur le marché. Résultat : pour un certain nombre de patients, l’arsenal thérapeutique est devenu très réduit. En Europe, 25 000 personnes meurent chaque année à la suite d’infections nosocomiales (contractées à l’hôpital, ndlr).

Que faut-il faire ?
Il est urgent de réduire notre consommation d’antibiotiques qui, selon l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), a augmenté de 5,9 % depuis 2010. Le plan visant à baisser cette consommation de 25 % d’ici à 2016 est donc mal engagé. Pour inverser la tendance, l’antibiothérapie doit revenir à sa vocation première : soigner exclusivement les gens, en respectant indications, posologies traitements.

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Espace Adhérents
Contactez-nous depuis la rubrique « Contact » de votre Espace Adhérent Accédez ou créez votre Espace >
Ou appelez-nous
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×