Union-Indépendants et La Mutuelle Générale présentent une vaste étude sur les travailleurs indépendants au cœur de la crise sanitaire

7 avril 2021

Union-Indépendants et La Mutuelle Générale se sont associés dans le cadre d’une vaste étude, réalisée avec le concours d’ODOXA, sur la population des travailleurs indépendants.
Il s’agit de la première grande enquête sur les travailleurs indépendants depuis le début de la crise sanitaire. L’interrogation de plus de 2 000 indépendants, 1 000 Français et trois focus groups ont permis de brosser un portrait complet de ces professionnels, de plus en plus nombreux dans l’hexagone. De leurs parcours à leur quotidien, les indépendants expriment leur attachement à leur statut mais aussi des difficultés importantes et une crise qui les frappe de plein fouet.
Vous trouverez ci-dessous les enseignements clés de cette grande enquête.

Union organise une table-ronde de présentation de l’étude le 13 avril à 8H30 en ligne. Cet évènement donnera l’occasion à Stéphane CHEVET, Président d’Union, François HUREL, Président d’UAE, Frédéric ROUSSEAU, Directeur Général Adjoint Développement & Marketing de La Mutuelle Générale, Jérémie PELTIER, Directeur du Secteur études de la Fondation Jean-Jaurès, Jean Dominique SIMONPOLI, Directeur Général de l’association Dialogues, Gaël SLIMAN, Président de Odoxa et Béatrice LESTIC, Secrétaire Nationale de la CFDT de débattre des enjeux du plan de relance, de la protection sociale, de la simplification administrative et de la représentativité des travailleurs indépendants.

Pour vous connecter à la table ronde : https://bit.ly/31RCLyA

Principaux enseignements

  1. Les travailleurs indépendants jouissent désormais d’une formidable image : 92% de bonnes opinions et des Français qui les qualifient de courageux (90%), passionnés (87%) et polyvalents (82%)
  2. Venant le plus souvent du salariat (70%), les indépendants sont très attachés à leur statut qu’ils ont choisi délibérément (85%) et vivent leur métier comme un épanouissement : leurs motivations premières sont l’autonomie (42%), l’exercice du métier à leur manière (42%) et la liberté dans leur emploi du temps
  3. … Mais

  4. Alors qu’ils ne comptent pas leurs heures (54% des indépendants travaillent plus de 40h par semaine), ils se sentent très mal pris en compte dans la politique menée (77%) et le manque de protection sociale constitue un frein important (41% ont hésité à devenir indépendants pour cette raison)
  5. La crise sanitaire les frappe plus durement encore que le reste de la société : elle a affecté l’activité de 84% des indépendants et leur rémunération a baissé de 22% entre 2019 et 2020
  6. Il est donc urgent pour les pouvoirs publics d’agir, au-delà de ce qui a déjà été fait (et apprécié par les intéressés) afin de protéger une catégorie de la population, vitale à notre économie et en pleine expansion : le nombre d’indépendant a quasiment doublé en 15 ans : ils étaient 2 millions en 2004, ils sont désormais plus de 3,6 millions.

Pour en savoir plus sur Union-indépendants : https://www.union-independants.fr/