seniors, sports, maison

Le sport à la maison pour les seniors

24 avril 2020

La mise en place du confinement limite la pratique de l’activité physique. Elle est pourtant indispensable à la bonne santé des seniors. A défaut de pouvoir sortir, il faut faire du sport chez soi.
 

“L'activité physique de 55 à 75 ans, améliore les facultés cognitives alors que la sédentarité va à l'inverse les affaiblir, explique Patrick Allouard, coach et directeur sportif de L’Appart fitness. Les études montrent que de faire du sport permet de freiner le développement de nombreuses maladies et de prévenir les blessures.” Pourtant, cette période de confinement impose aux Français de rester chez eux, ce qui réduit les possibilités de pratiquer une activité physique. La solution est de faire du sport à la maison !
 

 

Diversifier les activités physiques

Pour cela, de nombreux cours sont proposés en ligne. Il faut privilégier ceux délivrés par de vrais coachs, diplômés et certifiés. “Les seniors qui n’ont pas l’habitude de faire du sport peuvent s’essayer à des séances de gym douce assise ou debout, une fois par semaine pour entretenir les qualités physiques, développe Yannick Gouverneur, coach à French and Fit, qui propose des cours en ligne. Progressivement, ils peuvent passer à deux séances par semaine pour développer ces qualités physiques.” Le plus important est la régularité, sans trop forcer.

En revanche, pour les seniors qui ont déjà l’habitude de faire du sport, il est important de garder la même fréquence d’activité physique que d’ordinaire. “Ça ne sert à rien d’augmenter le nombre de séances par semaine car il faut laisser suffisamment de repos au corps, généralement un ou deux jours, poursuit Yannick Gouverneur. C’est plus utile de varier les activités pour faire travailler tout le corps, par exemple du renforcement musculaire le lundi, une séance de mobilité le mercredi et une activité plus “cardio” le vendredi.”
 

Ne pas rester assis plus de deux heures d’affilées

Pour éviter les problèmes, habitués comme novices doivent aussi prendre le temps de bien s’échauffer, au moins dix minutes pour limiter le risque de blessures et de courbatures. Ces dernières sont des douleurs musculaires qui apparaissent après l’effort. Si elles restent plusieurs jours, cela signifie que le muscle a été choqué et qu’il faut diminuer l’intensité d’exercice. Enfin, il ne faut jamais s’obliger : si un senior se sent fatigué, il vaut mieux remettre au lendemain sa séance de sport.

Mais l’activité physique ne se limite pas aux séances, il faut bouger dès que possible. “Pour remplacer la marche que l’on fait habituellement, on peut monter plusieurs fois ses escaliers ou quand on est assis sur une chaise, passer lentement de la position assise à debout et inversement plusieurs fois, conclut Yannick Gouverneur. Trouver des exercices qui sollicitent les cuisses, les quadriceps, les fessiers et les mollets car ce sont les groupes musculaires qui travaillent pendant la marche.” Et, bien sûr, ne pas rester assis plus de deux heures d’affilée. Quelques pas, pendant cinq à dix minutes, dans son appartement suffisent à limiter les effets néfastes de cette sédentarité imposée.

Léa Casian