Les initiatives pour pallier l’isolement des seniors

10 juin 2020

Lettres Tu N’es Pas Seul, Covid Fight Club, #NosVieux... Depuis le début du confinement, beaucoup d’initiatives citoyennes visent à préserver le moral des seniors et les aider dans leur vie quotidienne.

Quand le confinement a commencé, j’ai directement pensé à la solitude que pourraient ressentir les personnes hospitalisées si elles n’avaient plus de visites, explique Maria Hernandez-Mora, l’une des fondatrices de Lettres Tu N’es Pas Seul. Et j’ai ensuite réfléchi à tous les gens dans le même cas - ehpad, centres d’hébergement pour personnes handicapées, cliniques psychiatriques, etc. - et je me suis dit qu’il fallait les aider.

C’est ainsi qu’est né Lettres Tu N’es Pas Seul : les gens confinés écrivent pour les gens isolés dans ces établissements, et envoient leurs lettres à lettrestunespasseul@gmail.com. Elles sont ensuite transmises aux différentes structures via un lien internet. Chaque jour, le stock de lettres est renouvelé. “Elles sont toutes pleines de réconfort et de soutien, poursuit Maria Hernandez-Mora. Il y a des récits de vie, des poèmes, des dessins d’enfants, des histoires marrantes, etc.” Les lettres sont anonymisées et les auteurs ne savent pas qui les lira. Mais les destinataires peuvent envoyer leurs réponses à Lettres Tu N’es Pas Seul, qui les publiera ensuite sur son compte instagram.

#NosVieux, pour mettre sa contribution sur les réseaux sociaux

Sur le même principe, l’association 1 lettre 1 sourire récolte des lettres à destination des résidences pour personnes âgées en France, au Luxembourg, en Belgique, au Québec et en Suisse. Les volontaires écrivent directement sur le site internet (https://1lettre1sourire.org/) et les lettres sont ensuite envoyées, par packs de 150, aux établissements demandeurs. “Nous proposons aussi aux établissements de rembourser leurs frais d’encre et de papier”, souligne  Horthense Vuron, l’une des fondatrices de l’association.

Avec 1 lettre 1 sourire, les auteurs peuvent signer leurs lettres et laisser leurs coordonnées pour une éventuelle réponse. “Il y a de superbes histoires, s’exclame Horthense Vuron. Par exemple, une jeune femme de 25 ans a eu une réponse par téléphone d’une dame de 102 ans et depuis, elles s’appellent régulièrement !

De son côté, le groupe Alenvi a lancé l’initiative #NosVieux qui permet d’envoyer une pensée à une personne âgée isolée. Il suffit de prendre en photo ce que l’on souhaite transmettre - dessin, poème, lettre, photo, pliage, etc. - et de le poster sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) avec le hashtag #NosVieux. Ainsi, les professionnels de santé y ont directement accès et peuvent les montrer aux personnes âgées ou leur imprimer.

Covid Fight Club, un groupe d'entraide intergénérationnel

Autre initiative, le Covid Fight Club : une page et un groupe facebook qui met en lien des personnes âgées isolées et des jeunes partants pour leur rendre service. “Les particuliers peuvent poster des demandes pour leurs proches, développe Louis Villard, l’un des fondateurs du Covid Fight Club. Par exemple, des petits enfants éloignés de leurs grand-parents ont signalé qu’ils avaient besoin d’aide pour les courses.

Une fois les demandes postées, les plus de 3000 jeunes du groupe Facebook, en fonction de leurs lieux de résidence, essaient d’y répondre. En parallèle, les fondateurs du groupe sont aussi en lien avec d’autres initiatives, dont 1 lettre 1 sourire, et relaient leur besoin de main d’œuvre sur le site. Une belle initiative pour que les jeunes confinés puissent aider leurs aînés.

Léa Casian