En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à vous offrir une navigation optimale, des contenus personnalisés et à réaliser des statistiques d’audiences .En savoir plus
La Mutuelle Générale

Des conseils et des solutions pour vivre pleinement votre retraite

Senior
  • Imprimer

Mal entendre fait vieillir le cerveau

Mal entendre fait vieillir le cerveau

15 Décembre 2017

Pourquoi est-il si important de traiter une audition défaillante ? Parce qu'à force de mal entendre, le cerveau en vient à s'organiser différemment, ce qui contribue à accélérer son vieillissement.Un appareillage précoce permet de renouer avec les bruits de notre environnement et de stopper les transformations cérébrales.

Baisse de l'audition : un vrai handicap

Sentiment d'infériorité, fatigue, repli sur soi, isolement sont autant de facteurs qui entraînent le malentendant dans la dépression.


Quand on commence à souffrir d'un handicap auditif, toute la vie est bouleversée :

  • Des problèmes de communication apparaissent.
  • L'atmosphère familiale devient tendue.
  • Les amis se lassent et finissent par s'éloigner.
  • Les contacts avec les collègues se raréfient.
  • Une reconversion professionnelle s'impose parfois.
  • La vie culturelle et la vie sociale s'appauvrissent.


Pour répondre à tous ces changements, le malentendant modifie peu à peu sa façon de vivre de façon considérable. L'impact psychologique est tel qu'une dépression est fréquente.

Si on ne fait rien, si on ne bénéficie d'aucun traitement ou appareillage, d'autres problèmes, moins évidents et moins connus, risquent d'apparaître.


 

En réponse à une baisse auditive, le cerveau s'adapte et se réorganise

Il faut savoir que l'audition joue un rôle important dans la stimulation du cerveau.
Lorsque l'on entend moins bien, le cerveau reçoit moins d'informations à traiter. Progressivement, il s'habitue à cette baisse d'activité.

Les conséquences sont les suivantes :

  • Le cerveau étant moins sollicité, il vieillit plus vite.
  • Les connections cérébrales se réorganisent, ce qui contribue à déformer l'univers sonore.
    Cette déformation accentue la difficulté à identifier les sons.
  • Nous perdons l'habitude de reconnaître les sons.


Pour toutes ces raisons, il est important de ne pas trop attendre pour se faire appareiller car plus le cerveau vieillit et plus il se réorganise, et plus l'adaptation et la reconnaissance des sons seront difficiles.

 

J'entends moins bien : quand consulter ?

Le premier signe de la presbyacousie est une gêne à la compréhension de la parole, en particulier dans un environnement bruyant (restaurant, dans la rue...).

Lorsque c'est le cas, un test de l'audition s'impose.

Pour plus d'information sur le test d'audition :
Le test d'audition expliqué en vidéo
Source :

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Choisissez la solution santé adaptée aux plus de 55 ans

Bien remboursé (optique, dentaire, audition…), bien accompagné, bénéficiez d’une protection complète en toute sérénité

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi de 8h à 19h30
Vous êtes adhérent ?
Statutaires
Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salariés de droits privés Orange
Adhérents salariés de droits privés Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange
Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
×
×
×
×