En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale

Des conseils et des solutions pour vivre pleinement votre retraite

Senior
  • Imprimer
Seniors, n'attendez pas la chute !

Seniors, n'attendez pas la chute !

Chaque année, on déplore plus de deux millions de chutes chez les plus de 65 ans. Ces accidents peuvent avoir des conséquences sur la santé, l’autonomie et le moral des seniors. Comment les éviter ?
Les conseils du Pr François Puisieux, chef du pôle de gérontologie du CHRU de Lille.


Avec l’âge, le risque de chute augmente, car en vieillissant, la marche et l’équilibre sont altérés. Pour autant, avance le Pr François Puisieux, chef du pôle de gérontologie au CHRU de Lille, les chutes sont multifactorielles. « Il existe des facteurs individuels, comme les troubles de la vue, de l’audition, les maladies neurologiques (Alzheimer, Parkinson…), les problèmes ostéoarticulaires, mais aussi la dépression et la dénutrition. Les médicaments peuvent également constituer un risque de chute. » Il faut également compter avec les facteurs environnementaux : les passages trop encombrés dans le logement, les tapis mal collés au sol, le manque d’éclairage, les mauvaises chaussures, etc. « Il convient donc, après une chute, d’identifier la cause afin de modifier ou d’améliorer ce qui peut l’être. »


Une aide personnalisée

Dans tous les cas, l’aide à la marche, si elle est nécessaire, doit être adaptée. Une évidence ? Pas tant que cela. « Beaucoup de personnes âgées se servent de cannes qui ne sont pas à leur taille, ou avec une poignée ronde, alors que seules les cannes en T et à la mesure du patient sont efficaces », témoigne le Pr Puisieux. Outre les cannes et les déambulateurs, les nouvelles technologies offrent de nombreux outils d’aide. En plus de la classique téléalarme sont apparus toutes sortes de systèmes de détection des chutes qui permettent aux aidants d’être prévenus rapidement. De même, les innovations sont nombreuses dans le domaine de la domotique (allumage automatique des lumières, etc.).


Conserver une activité physique

S’équiper, c’est bien, mais le Pr Puisieux recommande avant toute chose de garder une activité physique. « Il faut conserver une marche quotidienne et faire de la gymnastique, du tai chi ou encore de la danse. C’est la première règle ! Et puis il faut bien évidemment avoir une alimentation saine et équilibrée. » Une autre précaution consiste à prendre une supplémentation en vitamine D. Une chose est sûre, il existe de nombreux leviers sur lesquels les personnes âgées peuvent agir facilement. « Contrairement à ce que l’on entend trop souvent, les chutes ne sont pas une fatalité», assure le Pr Puisieux.


Avis d’expert : gare aux psychotropes !

À en croire une étude de l’Inserm, le risque de chute chez le sujet âgé est majoré de 1,7 à 2 fois par la prise de médicaments psychotropes (somnifères, anxiolytiques, antidépresseurs). Inquiétant quand on sait qu’il existe un problème de surconsommation de ces médicaments en France. « Une personne sur deux âgée de plus de 80 ans prend au moins un psychotrope par jour, ce qui est totalement anormal, confirme le Pr Puisieux. C’est pourtant un facteur sur lequel il est facile d’agir en proposant des traitements alternatifs en cas de trouble du sommeil ou d’anxiété », estime le médecin.



En savoir plus

Activité physique et prévention des chutes chez les personnes âgées, une expertise collective de l’Inserm (2014). www.inserm.fr

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Choisissez la solution santé adaptée aux plus de 55 ans

Bien remboursé (optique, dentaire, audition…), bien accompagné, bénéficiez d’une protection complète en toute sérénité
Promotion en cours

Bien vivre son âge - 20 jours, 20 conseils

Recevez dès demain et pendant 20 jours des conseils quotidiens pour profiter de l’instant présent et de votre avenir.


Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×