vieillir chez soi services à domicile aides financières seniors

Bien vieillir chez soi : les services et aides financières auxquels vous avez droit

3 min / 8 décembre 2022

Places supplémentaires dans les services d’aide à domicile, nouvelle tarification des soins infirmiers, heures dédiées au lien social… Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2023 prévoit de renforcer les services à domicile pour permettre aux personnes âgées en perte d’autonomie d’être mieux prises en charge chez elles. Découvrez les services à domicile et aides financières dont vous pouvez bénéficier pour continuer à vieillir chez vous.

À quels services à domicile faire appel ? 

En cas de perte d’autonomie, vous pouvez faire appel à plusieurs services à domicile, qui vous faciliteront quotidiennement la vie :

  • les services d’aide et d’accompagnement à domicile : ils vous aident à accomplir certains actes de la vie quotidienne : se lever, s’habiller, faire les courses, le ménage ou préparer vos repas ;
  • les soins infirmiers à domicile : ils sont réalisés par un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD), un infirmier libéral ou un centre de santé infirmier ;
  • la téléassistance : accessible 24h/24 et 7j/7, ce service vous permet, en cas de problème comme une chute, de déclencher une alarme que vous portez autour du cou ou au poignet. Il contacte ensuite un proche ou les services de secours, en fonction de la situation ;
  • le portage de repas à domicile : il vous permet de recevoir des repas complets qu’il vous suffit de réchauffer. Proposé par des communes, des associations ou des entreprises, le portage de repas vous permet d’avoir une alimentation équilibrée, essentielle au maintien des capacités physiques et intellectuelles ;
  • les travaux de bricolage et de jardinage : vous n’avez plus les capacités physiques pour tondre la pelouse, entretenir votre jardin, ou monter un meuble ? Vous avez la possibilité de faire intervenir un professionnel pour la réalisation de ces services.

Quelles sont les aides pour financer vos services à domicile ?

Les coûts des services à domicile varient selon les prestations, leur fréquence et le prestataire choisi, mais ils peuvent fortement alourdir votre budget. Afin de faire face à ces frais, plusieurs aides existent, parmi lesquelles : 

  • l’allocation personnalisée d'autonomie (APA) : destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie, elle est versée par le Conseil départemental en fonction de vos revenus, du coût des aides et de votre niveau de perte d’autonomie : votre GIR*;
  • le crédit d’impôt : vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt égal à 50 % de vos dépenses annuelles pour l’utilisation d’un service d’aide à domicile ou pour l’emploi d’une aide à domicile ;
  • les aides des caisses de retraite : si vous êtes retraité, votre caisse de retraite peut vous proposer des aides financières et matérielles, comme la prise en charge des frais d’aménagement de votre logement ou le financement de l’intervention d’une aide à domicile.

*Le GIR (Groupe Iso-Ressources) correspond au niveau de perte d’autonomie d’une personne âgée. Il est calculé à partir de la grille AGGIR. Les personnes évaluées en GIR 1 à 4 peuvent bénéficier de l’APA.  

Bon à savoir

Afin de simplifier le paiement de votre salarié à domicile, vous pouvez utiliser un chèque emploi service universel (CESU).

En ce moment sur Le Mag