Sommaire

Cancer de la bouche et de la gorge : les signes d’alerte

Le cancer peut aussi toucher la sphère buccale et la gorge. Chaque année près de 16.000 nouveaux cas de cancers de la bouche et de la gorge sont diagnostiqués en France. Le médecin et le chirurgien dentiste jouent un rôle particulier dans le dépistage de ses cancers, mais on peut également repérer soi-même certains symptômes d’alerte devant amener à consulter rapidement. Plus un cancer est diagnostiqué tôt, plus les chances et la facilité de guérison sont élevées.

Marion Garteiser journaliste santé
Publié le 03/11/21
Temps de lecture 4 min

Les signes d’alerte évocateurs d’un cancer de la bouche ou de la gorge

Selon l’Institut national du cancer (INCa), «70 % des cancers de la bouche sont diagnostiqués trop tardivement, ce qui réduit les chances de guérison». En effet, les lésions qui témoignent d’un cancer de la bouche ne sont pas faciles à repérer et ne sont pas forcément douloureuses. Les symptômes n’étant pas spécifiques, tout signe inhabituel persistant plus de 10 jours doit alerter.

Cancer de la bouche

  • Une plaie dans la bouche qui persiste plus de 10 jours.
  • La présence d’une zone rouge ou blanche sur les joues, les lèvres ou les gencives.
  • Une douleur, un ramollissement ou un engourdissement de la bouche ou des lèvres.
  • La présence d’une bosse, d’un épaississement, d’une tache ou d’une croute.
  • Des difficultés à mâcher, déglutir, parler ou bouger la mâchoire ou la langue.

Cancer de la gorge

  • Une toux ou une douleur dans la gorge qui ne disparaît pas.
  • Une bosse ou une excroissance dans la gorge ou le cou.
  • Des modifications de la voix (enrouement, voix rauque).
  • Des douleurs dans une oreille.

Certains facteurs augmentent le risque de développer un cancer de la bouche

Si nous pouvons tous développer un cancer de la bouche ou de la gorge, certains facteurs augmentent ce risque :

  • Le tabagisme (cigarette, cigare, pipe, chicha, cannabis, bétel).
  • L’alcool : le fait de boire un à deux verres d’alcool par jour double le risque. À partir de trois verres, le risque est multiplié par dix.

Ces deux facteurs de risque sont à l’origine de la majorité des cancers de la bouche et de la gorge dans notre pays.

  • Certains papillomavirus (HPV), des virus extrêmement courants que l’on est tous censés rencontrer et généralement sans le savoir, peuvent causer des cancers de la gorge affectant la base de la lange et les amygdales.
  • Les expositions prolongées au soleil augmentent le risque de cancer des lèvres.

Minimiser son risque de cancer de la bouche et de la gorge

Être alerte sur d’éventuels signes évocateurs d’un cancer de la bouche, c’est très bien. Minimiser ses risques, c’est encore mieux ! Certains facteurs sont aujourd’hui bien identifiés, à commencer par le tabac et l’alcool. En conséquence, le premier comportement à adopter pour prévenir ce type de cancer est s’abstenir de fumer et de limiter très fortement sa consommation d’alcool.

Ensuite, être attentif à toute grosseur au niveau du cou qui pourrait évoquer la présence d’une tumeur. Enfin, une bonne hygiène buccodentaire est un préalable requis pour diminuer les risques : brossage biquotidien des dents pendant 2 minutes à l’aide d’une brosse à poils souples, idéalement complété par le passage du fil dentaire une fois par jour et éventuellement un bain de bouche.

La visite régulière chez le dentiste s’impose, au moins une fois par an, lequel en plus d’un détartrage procède à un contrôle à la recherche d’éventuelles lésions pouvant évoquer une tumeur. On retiendra qu’au moins doute, si vous repérez des changements, parlez-en à votre médecin traitant et à votre dentiste pour un examen de la bouche, du cou et du visage, afin de dépister le plus précocement possible d’éventuelles grosseurs, lésions rouges ou blanches, zones douloureuses ou qui ne guérissent pas.

Prenez soin de vous avec la complémentaire Itineo Santé

La Mutuelle Générale vous accompagne sur l’ensemble de vos besoins en protection santé, avec des offres modulables et des garanties adaptées :

En ce moment sur le Blog

Voir tous les articles

Le calendrier des vaccins expliqué : quand et pourquoi se faire vacciner ?

La vaccination est essentielle à tous les âges pour prévenir les maladies et protéger la santé de votre entourage. Bénéfices et calendrier vaccinal expliqué.

Ma santé
3 min
Lire l’article

Reste à charge et accès aux soins : ce qui change ou va changer pour les assurés

Reste à charge porté à deux euros depuis le 15 mai 2024, batterie de mesures pour améliorer l’accès aux soins. Que retenir de ces nouveautés ?

Ma santé
2 min
Lire l’article

Comment l’intelligence artificielle bouleverse la médecine

Recherche, prévention, diagnostic, traitement : l’intelligence artificielle est en passe de transformer notre rapport à la santé.

Ma santé
4 min
Lire l’article