Sommaire

Pourquoi a-t-on du ventre et comment s'en débarrasser ?

Pourquoi certaines personnes ont-elles tendance à prendre du ventre et d'autres pas ? Au-delà de la gêne esthétique, un gros ventre est-il dangereux pour la santé ? Le Dr Boris Hansel, spécialiste dans le domaine, répond à ces questions.

Isabelle Eustache
Publié le 05/04/21
Temps de lecture 3 min

Pourquoi certaines personnes ont un gros ventre et d'autres pas ?

Dr Boris Hansel : On peut considérer que le « gros ventre » est la conséquence de deux problèmes : une alimentation inadaptée, ce que j'appelle « un désordre alimentaire », et une activité physique insuffisante. Bien entendu, les gènes jouent un rôle qui peut expliquer pourquoi la bedaine se développe plus facilement chez certaines personnes que chez d'autres. Mais les gènes, à eux seuls, ne suffisent pas à l'expliquer.

Le fait d'avoir un gros ventre est-il toujours dangereux pour la santé ?

Dr Boris Hansel : Le gros ventre est la manifestation visible d'une accumulation de graisse à l'intérieur du ventre. Cette graisse est connue pour être toxique. Elle entraîne de multiples désordres du métabolisme que l'on regroupe sous le terme de « syndrome métabolique » ou « syndrome de la bedaine ». Ces anomalies sont fréquentes en cas de gros ventre. Mais elles ne sont pas toujours présentes. Donc le simple fait d'avoir un gros ventre ne suffit pas pour affirmer que l'on est à risque de développer des maladies cardiovasculaires. Il faudra impérativement faire une prise de sang et mesurer sa pression artérielle. Cela permettra de savoir si l'on a ou non un syndrome métabolique qui, lui, est un vrai danger pour la santé.

Prenez soin de vous avec la complémentaire Itineo Santé

La Mutuelle Générale vous accompagne sur l’ensemble de vos besoins en protection santé, avec des offres modulables et des garanties adaptées :

Comment remédier au gros ventre ?

Dr Boris Hansel : Il faut avant tout avoir un objectif réaliste. Trop de personnes pensent d'abord aux kilos et au tour de taille avant de se demander ce qu'elles sont capables d'améliorer dans leurs habitudes de vie. Je propose pour ma part une démarche inverse qui a beaucoup plus de chances d'être efficace à long terme : penser au mode de vie plus qu'au poids. Il y a plusieurs étapes à franchir :

  • En premier lieu, refusez énergiquement et définitivement de suivre tout régime restrictif « miracle » qui prévoit une phase « d'attaque » puis de « consolidation » avec « réintroduction » d'aliments ; sans cette décision, je considère qu'une personne n'est pas prête à progresser durablement. Toute tentative de régime se soldera par un échec et une détérioration de l'état de santé à moyen terme.
  • Il faut ensuite évaluer votre niveau d'activité sportive et votre situation alimentaire actuelle. Cette étape est la plus difficile à franchir. Elle nécessite une « auto-analyse » de votre mode de vie. Il faut savoir se remettre en question, même quand on est sûr de bien faire !
  • C'est seulement par la suite qu'il faut débuter un programme de rééducation alimentaire progressif. Sachez commencer par l'essentiel : retrouvez un rythme alimentaire adapté à vos besoins personnels, apprenez à savoir ce que vous consommez.
  • Parallèlement aux progrès diététiques, il est essentiel d'augmenter votre activité physique. C'est encore une démarche progressive qui vous mènera au succès. Dans un premier temps, une seule devise : « bougez en toute occasion ».
  • Ayez toujours à l'esprit un principe : gérer son activité physique et son alimentation ne veut pas dire imposer à son corps ce qu'il n'est pas prêt d'accepter à long terme. Cela signifie qu'il faut réfléchir chaque jour aux moyens qui permettent de contourner les obstacles de la vie quotidienne.

En ce moment sur le Blog

Voir tous les articles

Comment l’intelligence artificielle bouleverse la médecine

Recherche, prévention, diagnostic, traitement : l’intelligence artificielle est en passe de transformer notre rapport à la santé.

Ma santé
4 min
Lire l’article

Quiz : que faire en cas de brûlure ?

Liquides bouillants, flammes, produits chimiques… 400 000 personnes se brûlent chaque année en France. Sauriez-vous réagir efficacement en cas de nécessité ?

Ma santé
2 min
Lire l’article

5 informations à connaître sur Mon espace santé

Mon espace santé est un espace numérique personnel qui vous permet de stocker et de partager vos données de santé en toute sécurité.

Ma santé
2 min
Lire l’article