Sommaire

5 conseils pour (enfin) tenir ses bonnes résolutions

Retrouvez quelques suggestions pour tenir ses bonnes résolutions. Avec le concours du PR Michel LEJOYEUX, chef de service de psychiatrie et d'addictologie à l'hôpital Bichat - Claude-Bernard (Paris).

Doctopress
Publié le 26/01/24
Temps de lecture 3 min

1) Agissez sans attendre

Selon le Pr Michel Lejoyeux, c’est le conseil le plus important : pour tenir une résolution, il faut se fixer un objectif à très court terme. Car plus vous attendez, plus vous augmentez le risque de perdre votre motivation. Vous souhaitez arrêter de fumer ? Plutôt que de prendre la résolution d’être non-fumeur dans trois mois, réfléchissez à l’action que vous allez entreprendre dès demain : diviser votre consommation de cigarettes par deux ? Boire votre café sans fumer ? À vous de voir. Mais une chose est sûre, « le fait de retarder la mise en œuvre d’une résolution profite à notre inertie naturelle. »

2) Utilisez vos expériences passées

Parmi nos résolutions, il y en a certaines qui restent systématiquement lettres mortes. Et d’autres que l’on parvient à tenir quelques semaines, voire quelques mois. Ce sont celles-ci qu’il faut cibler : « Ce que nous avons déjà réussi, nous pouvons le réussir à nouveau. C’est un bon indice de ce qu’on peut faire ou non. » L’année dernière, vous aviez décidé de vous rendre à pied au bureau, mais vous avez fini par lâcher ? Recommencez cette année, mais cette fois en vous fixant comme objectif de vous y tenir toute l’année, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige !

3) Partagez votre résolution avec un proche

Conjoint, ami, collègue…, peu importe qui vous choisissez. Ce qui compte, c’est d’être au moins deux, car en partageant votre résolution, vous augmentez vos chances de réussite. « On sait trop facilement se convaincre soimême de ne pas tenir ses résolutions. À deux, c’est plus facile de se fixer un objectif et d’y parvenir. » Quand la motivation de l’un flanche, celle de l’autre prend le relais.

4) Prenez le temps de réfléchir à votre résolution

« Il faut que l’objectif soit cohérent avec son identité et ses valeurs. » Envisager de courir le marathon alors qu’on n’a jamais pratiqué la course à pied a tout du vœu pieux. Il paraît tout aussi vain pour une personne colérique de garder son calme en toutes circonstances. En revanche, courir une fois par semaine ou se mettre moins souvent en colère sont des objectifs parfaitement atteignables. La bonne résolution, c’est avant tout celle qu’on peut tenir !

5) Ne cédez pas à la mode

En particulier en ce qui concerne la prévention et la santé. « On va d’autant plus adhérer à une résolution qu’on est sûr qu’elle est vraiment efficace. » Décider de manger sans gluten au prétexte que c’est tendance, alors qu’on ne souffre ni d’allergie ni de maladie cœliaque (qui imposent un régime d’éviction totale), risque bien de se solder par un échec au regard des sacrifices nécessaires. « En matière de prévention, il vaut mieux revenir aux fondamentaux : manger équilibré, faire de l’activité physique ou encore ne pas fumer… », recommande le Pr Lejoyeux.

En ce moment sur le Blog

Voir tous les articles

Quand une école primaire et une maison de retraite fond toit commun

En Indre-et-Loire, une quarantaine d’élèves cohabitent en toute harmonie avec les résidents d’une maison de retraite intergénérationnelle. Reportage.

Mon bien-être
3 min
Lire l’article

Plogging, la course aux déchets

Faire du bien à son corps tout en faisant du bien à la planète, c’est la promesse du plogging. Cette discipline venue de Suède, qui allie course à pied et ramassage des déchets, fait de plus en plus d’adeptes en France. Reportage.

Mon bien-être
4 min
Lire l’article

Bien vieillir, par Serge Guérin

Sociologue, docteur HDR en sciences de l’Information et professeur à l’INSEEC, Serge Guérin, 61 ans, est spécialiste des questions liées au vieillissement de la société et aux enjeux de l’inter-génération.

Mon bien-être
3 min
Lire l’article