Sommaire

Le boom de la télémédecine : une nouvelle pratique médicale qui s’est imposée avec la crise sanitaire

La crise sanitaire a durablement modifié les usages en termes de pratique médicale. La télémédecine s’est imposée avec une explosion du nombre de téléconsultations notamment pendant les périodes de confinement. Mais, la télémédecine, ce n’est pas que la téléconsultation ! En effet, celle-ci regroupe un champ beaucoup plus vaste qui permet une prise en charge globale du patient. D’ailleurs, saviez-vous que 73% des Français sont favorables à la téléconsultation ? Et pour cause ! Ses avantages sont nombreux.

Publié le 09/02/22
Temps de lecture 5 min

Qu’est-ce que la télémédecine ?

La notion de télémédecine a été introduite par la loi HPST (Hôpital Patient Santé Territoire) du 21 juillet 2009 : « La télémédecine est une forme de pratique médicale à distance utilisant les technologies de l’information et de la communication. Elle met en rapport, entre eux ou avec un patient, un ou plusieurs professionnels de santé, parmi lesquels figure nécessairement un professionnel médical (…). Elle permet d’établir un diagnostic (…), de requérir un avis spécialisé (…), ou d’effectuer une surveillance de l’état des patients. »

La télémédecine : quelles consultations en ligne ?

Le décret du 19 octobre 2010 définit 5 actes médicaux entrant dans le champ de la télémédecine.

La téléconsultation

Une téléconsultation est une consultation qui a lieu à distance entre un patient et un médecin. Tous les médecins qui le désirent peuvent réaliser des consultations à distance.

La télé-expertise

Il s’agit d’une conversation à distance entre deux médecins ou plus, qui a lieu avec le consentement du patient mais en l’absence de celui-ci. L’objectif de l’entretien est de poser un diagnostic ou de prendre une décision thérapeutique de façon collégiale. La télé-expertise permet de prendre rapidement et à moindre coût l’avis d’un spécialiste.

La télé-surveillance médicale

Il s’agit de recueillir à distance des données sur un patient, avec le consentement de celui-ci. Celle-ci peut permettre un maintien à domicile ou un retour anticipé au domicile de patients âgés. La télésurveillance est particulièrement adaptée aux pathologies chroniques comme le diabète, l’insuffisance cardiaque, l’insuffisance respiratoire, ou l’insuffisance rénale.

La télé-assistance

Le terme de télé-assistance est utilisé lorsqu’un médecin assiste un autre médecin à distance lors d’un acte chirurgical ou médical. Il s’agit également d’un service qui permet de sécuriser les personnes âgées qui vivent seules chez elles : en cas de chute ou de malaise à domicile, la télé-assistance met en relation la personne avec une plateforme téléphonique, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ce service est disponible grâce à un équipement à installer dans le logement de la personne concernée.

La régulation (SAMU)

Au SAMU, un premier diagnostic est établi au téléphone par un médecin et permet de déclencher ou non une intervention.

Téléconsultation : quels prix et remboursements ?

Tarifs d’une téléconsultation

Le tarif d’une téléconsultation est strictement identique au tarif d’une consultation en présentiel. Celui-ci dépend de la spécialité du médecin, du secteur (I ou II). Par exemple, une consultation chez un médecin généraliste du secteur I est facturée 25 euros.

Prise en charge et remboursement d’une téléconsultation

La prise en charge par l’Assurance Maladie et par votre mutuelle sera strictement identique, qu’il s’agisse d’une consultation en présentiel ou d’une téléconsultation. L’Assurance Maladie prend en charge 70% du tarif des consultations du secteur 1. Pour les personnes en ALD (Affection de Longue Durée, les soins en rapport avec l’ALD sont pris en charge à 100% et aucune avance de frais n’est nécessaire (tiers-payant intégral).

Si le paiement a généralement lieu en ligne à la fin de la consultation, il est aussi possible de régler la consultation par virement bancaire ou par chèque. En cas de tiers-payant intégral, aucune démarche n’est nécessaire.

Quels sont les avantages de la télémédecine ?

Les avantages de la télémédecine sont nombreux, en particulier pour favoriser l’autonomie des séniors et monitorer les pathologies chroniques ou les phases de pré ou post hospitalisation. Même si la télémédecine ne remplacera jamais la médecine en présentiel, elle offre de nombreuses perspectives aux patients comme au corps médical.

La télémédecine : une médecine d’excellence et d’équité

La téléconsultation favorise un accès rapide aux meilleurs spécialistes. Elle facilite l’activité en réseau des médecins, ce qui contribue à une meilleure prise en charge des personnes âgées dépendantes. Elle permet de demander rapidement l’avis d’un spécialiste.

La télémédecine favorise l’accès aux soins pour tous. Avec le vieillissement de la population, les besoins des Français en consultations médicales ne cessent d’augmenter. La téléconsultation permet aussi un gain de temps pour les praticiens, qui ne sont plus forcément obligés de se déplacer au domicile des patients. La télémédecine est également une chance pour lutter contre les déserts médicaux.

La téléconsultation, une solution aux problèmes de mobilité et un service adapté aux personnes isolées

La suppression des transports offre un gain de temps, d’énergie et de confort, particulièrement appréciable pour les séniors qui sont moins mobiles ou les personnes en situation de handicap. En téléconsultation, il est moins nécessaire de se faire accompagner : les séniors gagnent en autonomie. Par ailleurs, la téléconsultation supprime en partie les risques liés aux déplacements : accident ou chute.

La télémédecine, une opportunité pour le maintien à domicile 

La télésurveillance médicale permet un monitoring à distance des patients, à leur domicile ou en maison de retraite. Cela favorise le maintien à domicile des personnes âgées ou bien le retour anticipé au domicile après une hospitalisation. La télésurveillance peut aussi permettre une hospitalisation à domicile. Il en découle un gain en qualité de vie pour les patients et une maîtrise des coûts pour la société.

La téléconsultation protège les personnes fragiles lors des épidémies

En phase épidémique, la télémédecine permet de limiter la circulation des agents pathogènes, potentiellement dangereux pour les plus fragiles (grippe, gastro-entérite...). La téléconsultation permet de désengorger les salles d’attente, lieu possible de contamination. Elle évite aussi aux patients les plus fragiles comme les séniors de prendre les transports en commun, de s’y contaminer ou de contaminer d’autres personnes.

La téléconsultation diminue les tâches administratives

Une fois mise en place, la téléconsultation nécessite moins de démarches administratives. Il n’est plus nécessaire de présenter sa carte vitale ou sa carte de mutuelle en version papier. Cela permet aussi la centralisation de documents de santé via un dossier unique et leur consultation par les divers professionnels de santé, sans risque de perte.

La télémédecine en EHPAD

La télémédecine s’invite également en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour personnes Âgées Dépendantes). Il est particulièrement compliqué pour les patients d’EHPAD de se déplacer ; les troubles cognitifs (maladie d’Alzheimer ou autres démences) sont fréquents chez les résidents.

Quels sont les principaux avantages de la télémédecine ?

La télémédecine a de nombreux atouts : une concentration des documents de santé, un meilleur suivi des patients notamment en cas de retour d’hospitalisation ou de maladie chronique, une possibilité de consulter des spécialistes plus facilement et sans se déplacer, un moindre risque de contagion en période de crise épidémique.

En ce moment sur le Blog

Voir tous les articles

Le calendrier des vaccins expliqué : quand et pourquoi se faire vacciner ?

La vaccination est essentielle à tous les âges pour prévenir les maladies et protéger la santé de votre entourage. Bénéfices et calendrier vaccinal expliqué.

Ma santé
3 min
Lire l’article

Reste à charge et accès aux soins : ce qui change ou va changer pour les assurés

Reste à charge porté à deux euros depuis le 15 mai 2024, batterie de mesures pour améliorer l’accès aux soins. Que retenir de ces nouveautés ?

Ma santé
2 min
Lire l’article

Comment l’intelligence artificielle bouleverse la médecine

Recherche, prévention, diagnostic, traitement : l’intelligence artificielle est en passe de transformer notre rapport à la santé.

Ma santé
4 min
Lire l’article