carte vitale ameli remboursement soins assurance maladie

Qu’est-ce que la carte Vitale et comment l’obtenir ?

5 min / 4 février 2022

Apparue pour la première fois en 1997, la carte Vitale fait aujourd’hui partie de la vie quotidienne de millions de Français. Pourtant, les questions ne manquent pas quant à son usage, aux informations qu’elle contient ainsi qu’à ses modalités de délivrance. Dans cet article, vous trouverez toutes ces réponses, et bien plus encore, sur la fameuse carte Vitale.

Qu’est-ce que la carte Vitale ?

La carte Vitale est une carte personnelle contenant les principales informations nécessaires à l’Assurance Maladie pour rembourser les frais médicaux. Elle peut donc vous être demandée lors de soins chez le médecin, à la pharmacie, ou encore à l’hôpital.

Elle peut être délivrée à toute personne vivant en France et disposant d’un numéro de sécurité sociale à partir de 16 ans et, dans certains cas exceptionnels, dès 12 ans.

La carte Vitale permet une transmission immédiate de vos informations de santé à votre caisse primaire d’assurance maladie lors d’une consultation médicale ou de l’achat de médicaments à la pharmacie. Elle facilite la prise en charge de vos soins et assure un remboursement rapide et automatique par virement bancaire. Il suffit de la présenter à chaque nouvelle consultation ou lors de vos achats avec votre ordonnance du médecin. Elle offre ainsi beaucoup d’avantages en comparaison à la feuille de soins classique à retourner par courrier. Le premier étant de simplifier les démarches administratives.  

Quelles informations contient la carte Vitale ?

La carte Vitale est un dispositif 100 % sécurisé, dont seuls les professionnels de santé peuvent lire le contenu. Parmi ces informations, nous pouvons retrouver :

  • le nom, prénom, adresse et la photographie numérique du porteur de la carte ainsi que de ses éventuels ayants droits, c’est par exemple le cas des enfants de moins de 16 ans ;
  • le numéro de sécurité sociale à 15 chiffres ;
  • le régime d’Assurance Maladie, qui peut être le régime général (y compris pour les étudiants et indépendants), mais aussi la MSA pour le régime agricole, ou d’autres régimes spéciaux ;
  • la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) correspondant au lieu de résidence.

Le saviez-vous ?

Le cas échéant, votre carte Vitale peut également fournir d’autres informations, telles que les affections de longue durée (ALD), la maternité ou encore la maladie professionnelle, justifiant une prise en charge à 100 % des frais de santé remboursables. De la même manière, si vous êtes éligible à la complémentaire santé solidaire (anciennement « CMU »), cette information sera visible pour le professionnel de santé.

Quelle est la démarche pour obtenir sa carte Vitale ?

La démarche est différente selon la situation de chaque assuré. En règle générale, votre caisse d’Assurance Maladie fait parvenir dès l’âge de 16 ans le formulaire « Ma nouvelle carte Vitale ». Vous pouvez dès lors remplir ce formulaire, y joindre une photocopie de votre pièce d’identité ainsi qu’une photo d’identité, et le retourner par courrier. Si celui-ci ne vous est pas parvenu, n’hésitez pas à contacter votre caisse d’Assurance Maladie. La démarche est également réalisable en ligne, directement depuis votre compte ameli.
 

Bon à savoir

Pour les personnes arrivant en France et qui bénéficient de l’Assurance Maladie, vous pouvez demander votre carte Vitale dès lors que vous possédez un numéro de sécurité sociale. La démarche est ensuite la même que celle décrite précédemment : la demande de carte peut se faire par courrier en remplissant le formulaire « Ma nouvelle carte Vitale », ou en ligne depuis votre espace personnel ameli.
 

Quand et comment mettre à jour sa carte Vitale ?

Une mise à jour à chaque changement de situation

Il peut en effet être nécessaire de mettre à jour votre carte Vitale en cas de changement de situation. Puisqu’elle contient les informations conditionnant vos remboursements de santé, celle-ci doit être mise à jour chaque fois que votre caisse primaire d’assurance maladie est susceptible de changer. C’est notamment le cas lorsque vous vivez :

  • un changement de situation professionnelle ;
  • une grossesse et une naissance ;
  • un déménagement ;
  • une reconnaissance d’affection de longue durée ;
  • une nouvelle éligibilité à la complémentaire santé solidaire.

Une démarche simple et gratuite

Cette mise à jour peut s’effectuer en se rendant en pharmacie ou dans un point d'accueil de l'Assurance Maladie. Comme la délivrance de la carte Vitale, sa mise à jour est totalement gratuite. En cas de difficulté, n’hésitez pas à joindre votre caisse d’Assurance Maladie par téléphone, courrier ou en ligne via votre espace ameli. 

Notez également qu’il est, de manière générale, recommandé de mettre à jour sa carte tous les ans. Cela vous permettra de vous assurer d’être toujours remboursé au bon taux et dans les meilleurs délais.

Que faire en cas de vol, perte ou dysfonctionnement de sa carte Vitale ?

Avertir l’Assurance Maladie, le premier réflexe à avoir

S’il convient d’en prendre soin, perdre ou se faire dérober sa carte Vitale peut malheureusement arriver. Dans ce cas, il vous suffit d’en avertir votre caisse primaire d’assurance maladie par courrier, téléphone ou depuis votre espace ameli. Si votre carte Vitale est cassée, abîmée ou connaît des dysfonctionnements, la démarche est similaire : vous devrez en prévenir l’Assurance Maladie et il vous sera demandé de la renvoyer. Pour cela, vous pouvez vous rendre à l’accueil de votre caisse ou l’envoyer par courrier.

Commander une nouvelle carte Vitale gratuitement

Pour renouveler votre carte Vitale, vous n’aurez ensuite plus qu’à suivre les instructions fournies par votre caisse primaire d’assurance maladie afin de lancer la fabrication de votre nouvelle carte ! Une nouvelle fois : cette démarche est 100 % gratuite, y compris si la responsabilité de la dégradation vous incombe.

Vous pouvez retrouver toutes les démarches à effectuer en ligne ou encore les numéros de téléphone et adresses qui peuvent vous être utiles sur le site ameli.fr.