Sommaire

Comment fonctionne la téléconsultation médicale ?

Publié le 01/04/20
Temps de lecture 3 min

Mises en place, mais aussi prises en charge et remboursées par l’Assurance Maladie depuis fin 2018, les consultations médicales réalisées à distance depuis son ordinateur, smartphone ou tablette, sont en constante augmentation*. Aussi appelées téléconsultations, elles permettent de rentrer en lien avec un médecin sans sortir de chez soi. Voici la procédure à suivre.

Qu'est-ce que la téléconsultation ?

Pour faire face aux déserts médicaux, améliorer l’accès aux soins et limiter les déplacements et le recours aux urgences, la consultation médicale à distance est aujourd’hui disponible sur l’ensemble du territoire français. Il suffit de posséder un ordinateur, une tablette ou même un smartphone et une connexion internet suffisamment optimale pour réaliser un examen médical par vidéotransmission.

La téléconsultation peut s’effectuer directement depuis votre domicile, dans une pharmacie ou un centre de santé équipé. Dans ce cas, vous pouvez être assisté(e) par un professionnel de santé qui prendra certaines mesures comme votre tension artérielle.

Sachez-le : la téléconsultation s’inscrit dans le parcours de soins coordonné.

Avec qui et à quel moment y avoir recours ?

Vous pouvez téléconsulter aussi bien votre médecin traitant s’il est équipé, qu’un spécialiste lors d’un rendez-vous fixé à l’avance. Quel que soit le motif de la consultation, c’est le médecin qui jugera de la pertinence d’une prise en charge à distance. Il est cependant nécessaire que celui-ci vous ait déjà consulté physiquement au cours des douze derniers mois.

Au moment de la prise de rendez-vous, le praticien envoie un lien au patient, l’invitant à se connecter à un site ou une application sécurisée. Vous n’avez plus qu’à suivre les modalités et vous connecter quelques minutes avant l’heure prévue pour accéder à la salle d’attente virtuelle. La consultation se déroule de la même manière que lors d’un face-à-face. Le paiement se fait en ligne, par virement bancaire ou chèque. Le médecin vous transmet ensuite une feuille de soins par voie électronique ou postale.

Bon à savoir

En cette période de confinement entraînée par le coronavirus, l’obligation de passer par son médecin traitant dans le parcours coordonné est levée jusqu’au 30 avril 2020. Chaque patient peut bénéficier d’une téléconsultation avec un médecin quel qu’il soit.

Est-on remboursé ? 

La téléconsultation est au même prix qu’une consultation traditionnelle, soit entre 23€ et 58,50€ selon la spécialité et le secteur d’exercice du médecin (secteurs 1 ou 2). Les remboursements sont les mêmes avec une prise en charge à 70 % par l’Assurance Maladie ou plus si la téléconsultation porte sur une affection de longue durée, dans le cadre d’une maternité. Le tiers-payant est également appliqué s’il l’était déjà auparavant. 

* 60 000 téléconsultations remboursées en un an selon le bilan officiel de la CNAM en septembre 2019

Quelques conseils avant de se lancer

- Vérifiez que votre appareil ait suffisamment de charge disponible pour éviter la coupure vidéo en plein milieu de votre consultation ;
- Si vous en avez un, utilisez un casque avec un micro pour une meilleure qualité de son et testez votre webcam ; 
- Veillez à ce que la consultation se tienne dans un lieu suffisamment calme, qui respectera la confidentialité des propos tenus. 

En ce moment sur le Blog

Voir tous les articles

Quand les pubs Au Bureau parlent de La Mutuelle Générale

Deux franchisés de restaurants Au Bureau ont choisi La Mutuelle Générale comme complémentaire santé pour leurs salariés. Découvrez leurs témoignages !

Mon entreprise
2 min
Lire l’article

Les dispositions du PLFSS 2024 pour soutenir entreprises, salariés et indépendants

Arrêts maladie, fraude fiscale et sociale, prévention, médicaments à l’unité : découvrez tout ce que vous devez savoir sur la protection sociale en 2024.

Mon entreprise
3 min
Lire l’article

Risques psychosociaux : 5 signes qui doivent vous alerter

Les causes des risques psychosociaux au travail sont multiples. Voici 5 signes avant-coureurs qui peuvent vous aider à les détecter.

Mon entreprise
3 min
Lire l’article