Coliques du nourrisson : le cauchemar des parents

6 février 2018

Les coliques du nourrisson, ce sont les crises de hurlements, apparemment motivés par… rien du tout, qui touchent parfois les nourrissons (avant trois mois). Quelles sont les solutions ?

Les coliques du nourrisson, c'est quoi ?

Si le terme colique évoque des troubles intestinaux (diarrhées), chez le nourrisson le mot désigne plutôt un trouble psychosomatique. Les coliques sont définies comme faisant pleurer le bébé plus de trois heures par jour et plus de trois jours par semaine. Sale temps pour les mamans et les papas ! La situation est assez reconnaissable : le bébé crie fort et grimace, se tortille, plie les jambes. Son visage est rouge, son ventre est gonflé, et cela peut parfois durer très, très longtemps. Le premier réflexe, bien entendu, consiste à emmener bébé chez le médecin pour éliminer une éventuelle cause intestinale, ou un problème dans l'alimentation. Mais bien souvent, le médecin ne pourra que répondre qu'il n'y a rien à redire à la digestion du loulou…

 

Des solutions alternatives contre les coliques du nourrisson

Du coup, bien souvent, les patients se tournent vers des compléments alimentaires. Et là, on a l'embarras du choix : probiotiques, solutions sucrées, tisanes de fenouil...

Autres solutions : les massages et l'ostéopathie. Les remèdes alternatifs sont légion quand la médecine n'a pas trouvé la réponse au problème. Une équipe de chercheurs américains s'est penchée sur les études existantes pour vérifier l'efficacité de ces différentes stratégies contre les coliques du nourrisson... Mais malheureusement, aucune n'a fait ses preuves. Seuls deux produits – les tisanes de fenouil et la solution sucrée – semblent agir, mais les études qui l'ont montré ne sont pas sans défauts, donc on ne peut pas les considérer comme des preuves convaincantes.

 

Mais alors, que faire contre les coliques du nourrisson ?

Même si la médecine et les remèdes alternatifs sont décevants, vous n'êtes pas dépourvus de solutions contre les coliques du nourrisson. Selon Marcel Rufo, psychanalyste, les coliques sont psychosomatiques et la clé du problème est souvent dans la relation entre parents et enfants. Cela ne signifie pas qu'il faut courir sur un divan avec son bébé ! Simplement, vous pouvez trouver dans le lien des moyens de calmer bébé :

  • Un massage léger des mains, des pieds etc.
  • Tenir le bébé sur le ventre dans ses bras (l'avant-bras étant glissé sous le ventre de bébé)
  • Tenir le bébé sur ses genoux, dos à soi
  • Croiser les bras du bébé sur sa poitrine
  • Et surtout, ne pas perdre confiance : les coliques finissent toujours par s'arrêter, et elles disparaissent à l'âge de trois mois.

 

Marion Garteiser,journaliste santé