En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à vous offrir une navigation optimale, des contenus personnalisés et à réaliser des statistiques d’audiences .En savoir plus
La Mutuelle Générale
Enfant
Enfant
  • Imprimer
Roséole de l'enfant : fréquente, virale, mais bénigne !

Roséole de l'enfant : fréquente, virale, mais bénigne !

Difficile parfois de s'y retrouver parmi les nombreuses maladies qui touchent l'enfant en bas âge. Comment reconnaît-on la roséole ?Comment la traiter ?Zoom sur une maladie virale fréquente et, heureusement, bénigne !

Quels sont les symptômes de la roséole ?

La roséole est une maladie qui touche essentiellement les enfants de 0 à 4 ans. Son pic de contamination se situe entre 6 mois et 2 ans.

Diagnostiquer une roséole chez un petit enfant est très difficile. Pourquoi ?

Simplement parce que les symptômes de cette maladie passent facilement inaperçus.

Généralement, la roséole se manifeste par une fièvre subite et élevée (jusqu'à 40°C) mais n'est accompagnée d'aucune autre manifestation physique. Du moins, au début.

Ce n'est qu'une fois que la fièvre est retombée, qu'apparaît l'éruption cutanée. Caractéristique de la roséole, celle-ci prend la forme de petites taches colorées rougeâtres qui apparaissent essentiellement sur le torse mais peuvent s'étendre au cou et aux jambes.

Petite astuce pour s'assurer qu'il s'agit bien de la roséole : les taches rougeâtres blanchissent lorsque l'on appuie dessus.

Soigner la roséole : attention à la précipitation !

Traiter la roséole revient à traiter la fièvre provoquée par l'infection.

Pour cela, les pédiatres préconisent l'utilisation du paracétamol.

Deux conseils de base peuvent aussi être appliqués pour aider à faire baisser la fièvre : ne pas trop couvrir son enfant et s'assurer qu'il soit bien hydraté.

L'éruption cutanée liée à la roséole ne démange pas et n'est pas douloureuse. Elle ne provoque donc aucun inconfort chez le bébé ou le petit enfant : inutile d'appliquer quoi que ce soit sur la peau de votre petit ! De plus, l'éruption disparaît toute seule après un ou deux jours, voire seulement quelques heures.

Il peut même arriver que la roséole ne s'accompagne pas d'une éruption cutanée. Sa survenue ne se manifeste que par un bref épisode fiévreux, passant généralement inaperçu.

Quelles sont les complications possibles de la roséole ?

Même si la roséole est bénigne dans l'énorme majorité des cas, il convient de rester vigilant car la fièvre peut-être élevée.

Emmenez immédiatement votre enfant chez le médecin si :

  • sa fièvre ne baisse pas malgré les médicaments,
  • si son état général s'aggrave et s'il refuse de boire,
  • si vous le trouvez très irritable ou somnolent.


S'il n'est que très rarement à l'origine de complications chez les enfants, une première exposition au virus de la roséole peut s'avérer grave quand elle survient à l'âge adulte. Elle peut être à l'origine d'une méningo-encéphalite (infection des tissus cérébraux) ou d'une hépatite (inflammation du foie). Heureusement, on estime qu'environ 95% des patients sont touchés par le virus de la roséole au cours de la petite enfance.

 

Roséole : le virus HVV6 en cause

La roséole, dont le nom médical est l'exanthème subi, doit son surnom de sixième maladie au virus qui cause son apparition : le Virus Herpès Humain 6 (HHV6).

Une fois qu'il déclenche une première infection, la roséole infantile, le virus se met en sommeil et se réactive à intervalles réguliers, tout au long de la vie. Chez les personnes en bonne santé, cette réactivation n'est accompagnée d'aucun symptôme et ne représente aucun danger.

Par contre, chez les personnes immunodéprimées (malades du sida par exemple), le virus peut cependant entraîner des complications sérieuses.

Stéphanie Koplowicz, Journaliste Santé

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Économisez sur votre budget, pas sur la santé de votre famille

Garanties complètes, réduction famille, bonus fidélité, assistance incluse, choisissez la mutuelle adaptée à vos besoins
Promotion en cours

Partagez cet article
avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi de 8h à 19h30
Vous êtes adhérent ?
Statutaires
Adhérents statutaires contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
Salariés de droits privés Orange
Adhérents salariés de droits privés Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
Fonctionnaires actifs Orange
Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0969 363 373 (appel non surtaxé)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×