En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Femme
Femme
  • Imprimer
Attention, soleil et esthétique ne font pas toujours bon ménage !

Attention, soleil et esthétique ne font pas toujours bon ménage !

Profitez de l'été pour vous métamorphoser en toute discrétion... pourquoi pas ? À la rentrée, votre entourage associera votre teint frais à la détente que vous ont procuré ces quelques semaines d'escapade ! Ils n'y verront que de feu, soit, à condition de ne pas faire n'importe quel soin et de respecter les consignes de sécurité ! Nos experts : Laurence Benouaiche, chirurgien plastique, reconstructrice et esthétique. Catherine Navarro, médecin esthétique.

Côté chirurgie

Si l'on respecte bien les précautions post-opératoires, c'est le moment ou jamais pour une rentrée en beauté ! 

Lunettes de soleil pour les lifting et les blépharoplasties !


Les faits : le lifting et la blépharoplastie sont des interventions chirurgicales lourdes. Une fois sortie de la clinique, il est préférable de rester au repos sans compter les oedèmes, qui demandent une éviction sociale d'une dizaine de jours minimum... Et pourquoi pas au bord de la piscine ! 

Les précautions : il n'y a pas de grosse contre indication, mis à part la protection solaire : « Écran SPF 50+, lunettes fumées et chapeau s'imposent au moins pendant 15 jours après l'opération, note le docteur Benouaiche, pas de plongeon en piscine, ni à la mer... Les cicatrices se résorbent au bout de cinq jours pour les paupières, huit jours pour le lifting. » En général, on n'est pas présentable avant deux bonnes semaines ! 

Panty pour les lipoaspirations


Les faits : farniente et sieste, c'est l'idéal après une opération esthétique comme la lipoaspiration, qui laisse quand même de nombreux hématomes ! 

Les précautions : la grosse contrainte avec une chirurgie du corps, c'est le port d'un panty, sorte de gaine moulante, qu'il faut garder au moins un mois de jour comme de nuit, au risque d'avoir mal et de récupérer un effet vague sur les cuisses ou le ventre ! « On peut le retirer pour prendre sa douche bien sûr. Mais pour une baignade en piscine ou à la mer, il va falloir patienter 8 à 10 jours », avertit le docteur Benouaiche. Côté soleil, il faut se couvrir d'écran à très haute protection, et ne pas hésiter à le doubler avec un vêtement léger du genre chemise en coton, tunique... « Vous aurez quelques bleus, qu'il faut protéger absolument pour ne pas développer de taches à la place. Le mieux, c'est encore de conserver son panty pour se baigner ! » Si vous prenez l'avion, votre médecin devra vous prescrire des anticoagulants ! 

Attention à la nage pour les prothèses mammaires


Les faits : cette opération délicate induit l'arrivée d'un corps étranger, avec des cicatrices. On y va en douceur ! 

Les précautions : rien de très glam, puisque le soutien-gorge de compression est de rigueur pendant deux mois, et 24 heures sur 24... À mettre sous votre maillot de bain une pièce bien sûr ! Sans oublier les bas de compression, à porter jusqu'à la reprise d'une marche dites « normale ». « En général les patientes sont fatiguées durant les 3, 4 jours qui suivent l'opération, ajoute le docteur Benouaiche, vous pouvez vous doucher au bout de 4 jours, vous baigner rapidement au bout de 10 minutes. Pour les plaisirs de la piscine et la mer, attendez trois semaines et un bon mois pour reprendre une activité nautique douce, comme la nage : tout dépend du temps de cicatrisation. Vous pourrez prendre l'avion 72 heures après l'intervention et dans ce cas, porter des bas de compression de grade 2. » 

Peelings, lasers et lumières pulsées ? Attention au soleil !

Le peeling fragilise la peau !


Les faits : la peau subit une brûlure en surface, peu compatible avec les rayons UV. 

Les précautions : c'est un des soins à proscrire dès que les beaux jours arrivent. Quand on fait un peeling moyen, la peau est à vif. Suite à la desquamation qu'elle a subi, elle est ultra-sensible au soleil. Avec les rayons, il y a risque de tache, ce qui va à l'encontre de l'effet recherché ! « Mais on peut le remplacer par un soin au laser Erbium Yag, pour un léger coup d'éclat, sans contre indication solaire », propose Catherine Navarro. 

Photo rajeunissement, attention au bronzage !


Les faits : il s'agit de gommer les imperfections de la peau avec un laser, qui touche le collagène, mais aussi l'épiderme. 

Les précautions : « Le laser ND Yag Fotona, permet un soin sans précaution particulière », affirme le docteur Navarro. Il ne décape pas la peau, et les petites rougeurs dues au traitement se résorbent en quelques heures. En revanche, pour les autres lasers, aux traitements plus lourds, sachez qu'ils interagissent avec les rayons, et vont pigmenter les zones bronzées, du coup, vous risquez de vous retrouver avec des taches. On doit donc éviter toute exposition solaire 15 jours avant et 15 jours après le soin, même en ville ! Après la séance, en plus d'un écran total, évitez la piscine et la mer, le temps que disparaissent petites irritations et rougeurs, à réparer et hydrater avec une crème adaptée. 

Les traitements des taches pigmentaires s'annulent !


Les faits : le laser va cibler de façon sélective les pigments foncés qui apparaissent sur les mains, ou le visage.

Les précautions : en faisant un traitement anti taches l'été, (au Q-Switch pour les taches de vieillesses ou le Fraxel pour les masques de grossesses), la peau est traumatisée, et les taches peuvent foncer encore plus ! Pour parer à cette réaction cutanée, il faut se couvrir continuellement d'un SPF 50, rester à l'ombre, bref... tout sauf profiter du beau temps. Sans compter que si les taches reviennent, vous avez fait le traitement pour rien. À reporter donc au creux de l'hiver !

L'épilation définitive demande une protection irréprochable


Les faits : de la même manière que pour les taches, la lumière pulsée cible les pigments des poils. 

Les précautions : le laser ndYag, utilisé dans l'épilation définitive, est tout à fait adapté aux peaux bronzées, et ne craint pas le soleil, ce qui n'est pas le cas avec le laser Alexandrite. Pour ce dernier, on devra éviter toute exposition solaire, 15 jours, 3 semaines après les séances, au risque de prendre des coups de soleil, même avec une crème haute protection. Quand on démarre un traitement d'épilation définitive, on doit prévoir une dizaine de séance. Pour respecter l'écart d'un mois entre les deux, l'idéal est de faire une séance avant les vacances et reprendre à la rentrée.

Injections et skinbooster, vous avez le feu vert !

Pour les injections, soit de comblement, volume, mésolift, ou toxine botulique, il n'y a pas de réelles contre-indications. La seule précaution à prendre, c'est de ne pas s'exposer au soleil s'il y a des petites marques de piqûres ou des petits bleus dus aux injections, qui risquent de se pigmenter avec le soleil. 

Radio fréquence ?

Si vous souhaitez profiter de l'été pour raffermir votre peau et gommer vos ridules, optez pour des séances de radio fréquence bipolaire ou multipolaire, qui agit en chauffant les tissus et en stimulant le collagène. Comme il n'y a aucun effet sur la surface de la peau, il n'y a aucune contre indication.
Source :

Marie Munoz pour le Magazine Côté Santé

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Quelle type de mère êtes vous ?

Quizz Femme

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×