En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Forme et bien être
Forme et bien être
  • Imprimer
Gélules solaires : en prendre ou pas pour bien bronzer ?

Gélules solaires : en prendre ou pas pour bien bronzer ?

Censés préparer la peau au bronzage, quel est le réel effet des complémentaires alimentaires en bêta-carotène ?Font-ils bronzer, peut-on s'exposer davantage au soleil et protègent-ils des cancers ? Le point sur les gélules solaires.

Bronzage et compléments alimentaires en bêta-carotène

Le bêta-carotène est un pigment qui appartient à la famille des carotènes.
On le trouve naturellement dans nombre de végétaux très colorés, surtout jaune-orangé, comme les carottes, le melon, les poivrons, les abricots, mais aussi les légumes verts à feuilles par exemple.

Bêta-carotène : une coloration orange de la peau
De fortes doses de compléments alimentaires en bêta-carotène (à partir de 30 mg / jour) ou une consommation très importante d'aliments riches en bêta-carotène entraînent une coloration jaune/orangé de la peau que les médecins appellent « caroténodermie ». Une telle coloration n'est pas dangereuse pour la santé et se résorbe dès que la quantité de caroténoïdes absorbée diminue.

Un antioxydant contre le vieillissement de la peau
Le bêta-carotène, également appelé provitamine A, est un précurseur de la vitamine A qui joue un rôle d'antioxydant, c'est-à-dire qu'il aide à lutter contre la production excessive de radicaux libres responsables du vieillissement. Or les expositions au soleil sont bien connues pour accélérer le vieillissement de la peau.

Ainsi, prendre un complément alimentaire en bêta-carotène (ou adopter une alimentation riche en bêta-carotène, et donc riche en fruits et légumes colorés) pourrait accélérer la coloration de la peau et donc le bronzage, tout en protégeant la peau du vieillissement !

C'est ainsi que de nombreuses gélules solaires sont aujourd'hui proposées pour sublimer le bronzage, mais leur efficacité dans ce domaine n'a pas été formellement démontrée de façon scientifique et sans parti pris, tout comme la durée du traitement et le dosage à utiliser.

Prendre des gélules solaires avant de partir en vacances ?

En l'état actuel des connaissances, on ne peut pas conseiller ou déconseiller les gélules solaires.

Ce qui est sûr c'est qu'une cure de bêta-carotène, même 15 jours avant l'exposition, pendant et après, ne dispense pas d'appliquer toutes les deux heures une crème solaire d'indice protecteur élevé, ni n'autorise de s'exposer plus longtemps ou aux heures les plus chaudes de la journée.

Autrement dit, avec ou sans bêta-carotène, les grandes règles de prévention des cancers cutanés et du vieillissement accéléré de la peau s'imposent.

Enfin, si vous souhaitez acheter des gélules solaires, il ne faut pas dépasser la dose journalière recommandée par le fabricant. À noter également que ces compléments alimentaires sont contre-indiqués chez les enfants, les femmes enceintes ou qui allaitent.

Bêta-carotène et cancer : effet protecteur ou effet négatif ?

À savoir : un excès de vitamine A peut s'avérer toxique pour l'organisme, mais ce n'est pas le cas avec le bêta-carotène, dont la transformation en vitamine A est comme bloquée si le statut en vitamine A est déjà élevé. Le risque de surdosage semble donc limité avec le bêta-carotène.

Depuis une vingtaine d'années, des études soulignent régulièrement l'existence d'un lien entre prévention du cancer et bêta-carotène : une consommation régulière, parfois à dose élevée, de beta-carotène protègerait de certains cancers.

Mais, selon une étude de l'Inserm publiée en 2005, cette relation serait inverse en cas de tabagisme. Le beta-carotène serait alors nocif.
Ainsi, les femmes fumeuses supplémentées verraient leur risque de cancers liés au tabagisme augmenter proportionnellement à la quantité de bêta-carotène consommée (20, 30, voire 50 mg / jour) : cancer du poumon, cancers digestifs, ORL, de la thyroïde, des ovaires, du col de l'utérus, etc. C'est comme si une absorption importante de bêta-carotène favorisait la formation de « produits inhabituels de clivage des caroténoïdes, impliqués dans le développement du cancer ». À noter que cette hausse a été observée tant chez les fumeuses que chez les ex fumeuses.
Cependant, toutes les études n'attestent pas de cet effet cancérigène du bêta-carotène à forte dose en cas de tabagisme. C'est ainsi qu'en 2012, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a conclu de façon rassurante à l'absence d'augmentation du cancer du poumon chez les gros fumeurs à des niveaux de supplémentation en bêta-carotène « raisonnables » (de 6 à 15 mg / jour).

Alors, puis-je prendre ou pas des gélules solaires si je fume ?
À ce jour, il n'y a pas lieu d'interdire les compléments en bêta-carotène aux fumeurs, s'ils sont consommés en quantité raisonnable, à savoir moins de 15 mg / jour.
La meilleure façon de se protéger des cancers est de ne jamais fumer ou d'arrêter !

En résumé :

Si vous avez envie de préparer votre peau au soleil et de sublimer votre bronzage, vous pouvez bien sûr prendre des gélules solaires, mais sans garantie aucune d'efficacité sauf celle d'avoir une peau plus colorée ! Par contre, respectez la dose indiquée sur la notice du complément alimentaire et dans tous les cas, appliquez de la crème solaire pour vous protéger des UV.

 
Source :

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Cabines de bronzage : vrai / faux sur les UV artificiels

Quizz Forme et Bien Etre

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×