La Mutuelle Générale

Prévention

Prévention
  • Imprimer

5 signes pour préserver sa vue

22 Mai 2019

Le Docteur Marianne Autier, ophtalmologue au centre médical et dentaire Broca à Paris, nous propose ses conseils pour protéger la vue.

La baisse d'acuité visuelle

Même provisoire, une baisse de la vision doit amener à consulter. Progressive, il pourra s’agir d’une cataracte ; brutale, elle impose une prise en charge en urgence, surtout si elle s’accompagne d’autres signes, comme une réduction du champ visuel ou une vision double. Une perception brouillée au centre du champ visuel ou une déformation des lignes peuvent être les signes précurseurs d’une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), première cause de malvoyance chez les plus de 50 ans.

L’apparition de mouches volantes

La survenue de taches noires, éclairs lumineux ou mouches volantes devant un œil impose de voir un ophtalmologue qui pratiquera un examen du fond de l’œil, surtout en cas de forte myopie, ou après une opération de la cataracte ou un traumatisme de l’œil. Il peut en effet s’agir d’une déchirure rétinienne.

Un œil rouge et/ou douloureux

Les causes sont multiples, des plus bénignes (sécheresse oculaire, conjonctivite...) aux plus sévères (glaucome aigu). Il convient donc de consulter rapidement. Idem après un traumatisme, un choc ou une projection de liquide... Les porteurs de lentilles, parfois sujets à des ulcérations ou abcès cornéens en cas de règles d’hygiène non respectées, doivent être particulièrement vigilants.

Un strabisme chez l’enfant

Si l’enfant louche, même légèrement, il faut consulter pour éviter l’amblyopie (œil dévié malvoyant) et traiter le strabisme (lunettes, cache...). D’autres signes, comme un larmoiement anormal avec des infections fréquentes ou un reflet blanchâtre dans la pupille (tumeur de la rétine, cataracte congénitale...), doivent vous alerter. Un dépistage précoce permet le développement normal de la fonction visuelle : deux consultations à 3 ans et 6 ans sont indiquées.

Une maladie chronique

Certaines maladies oculaires peuvent se développer durant de nombreuses années à bas bruit. En prévention, il est recommandé aux personnes qui souffrent de diabète ou qui ont des antécédents familiaux de DMLA ou de glaucome de consulter régulièrement. En règle générale, une consultation tous les deux ans est conseillée chez les plus de 50 ans.

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×
×