En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Prévention
Prévention
  • Imprimer
Herpès génital : des symptômes à reconnaître

Herpès génital : des symptômes à reconnaître

Dû à un virus sexuellement transmissible extrêmement contagieux, l'herpès génital touche près de 20% des adultes.Reconnaître les symptômes permet de bénéficier rapidement d'un traitement efficace et de limiter la transmission du virus de l'herpès génital.

Herpès Simplex, le virus de l'herpès génital

Certes, tous les cas d'herpès génital ne se manifestent pas par des symptômes. Passant inaperçus, leur diagnostic est difficile et c'est dommageable car le traitement est plus efficace s'il est précoce.

En revanche, deux tiers des herpès génitaux provoquent des poussées douloureuses qui apparaissent environ une semaine après la contamination.

Rappelons que l'herpès génital est dû à un virus Herpes Simplex (HSV2), extrêmement contagieux, appartenant à la même famille que le virus du bouton de fièvre ou herpès labial (HSV1).

Le HSV2 est sexuellement transmissible.

Le port du préservatif est indispensable pour se prémunir d'une contamination (les rapports oro-génitaux sont aussi contagieux).

 

Les symptômes d'un herpès génital

Les signes d'un herpès génital sont des douleurs induites par une vulvite et une vaginite.

Ces inflammations de la vulve et des parois vaginales provoquent des démangeaisons, des rougeurs et des oedèmes. Peuvent ensuite apparaître des vésicules, voire des ulcérations. Les douleurs à la miction sont constantes. Des pertes vaginales sont souvent associées aux symptômes de l'herpès génital.

Dans 40 % des cas, la poussée d'herpès génital est récurrente et se traduit de façon très variable : mêmes symptômes ou inversement aucun signe, symptômes de faible intensité, absence d'éruption cutanée, etc.

Le diagnostic de l'herpès génital

Les lésions vulvaires et autres symptômes sont très évocateurs mais le diagnostic est confirmé par une analyse biologique.

La culture cellulaire est la méthode de référence remboursée par l'Assurance maladie. Elle permet d'identifier le virus et de déterminer sa sensibilité aux traitements antiviraux. Les résultats sont connus avec un délai de 1 à 4 jours.

Quel est le traitement d'un herpès génital ?

Pour une efficacité maximale du traitement, il doit être débuté le plus tôt possible, dès les tout premiers signes de la poussée. Il repose sur la prise orale de médicaments antiviraux, lesquels diminuent l'intensité et la durée des symptômes.

En cas de poussées récurrentes peu intenses, ces mêmes médicaments sont prescrits mais à posologie et sur une durée différentes.

Attention, les traitements locaux à base d'aciclovir (molécule antérieure au valaciclovir) ne sont pas recommandés car leur efficacité est limitée.




Enfin, le traitement peut aussi être préventif.
En effet, les récurrences sont fréquentes et on estime qu'environ une personne sur six fait plus de 6 poussées par an. Le traitement est alors le suivant : antiviral à demi-dose durant 6 mois, parfois plus.

A noter que ce traitement sur le long terme diminue aussi le risque de transmission de l'herpès génital.

Attention à ne pas arrêter le traitement trop tôt, au risque de voir réapparaître des poussées d'herpès génital.
Source :

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Hépatite : avez-vous des raisons de vous faire dépister ?

Quizz Prevention

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×