En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Prévention
Prévention
  • Imprimer
Suis-je à risque de glaucome ?

Suis-je à risque de glaucome ?

Le glaucome est dû à une augmentation de la pression à l'intérieur de l'oeil, entraînant une destruction progressive des fibres du nerf optique, pouvant mener à la cécité. Faites-vous partie des personnes à risque de développer cette maladie silencieuse qui impose un dépistage précoce ?

Le glaucome est une maladie silencieuse

Une pression intraoculaire trop élevée porte atteinte aux fibres qui composent le nerf optique. Les fibres nerveuses sont progressivement détruites, entraînant une réduction du champ visuel puis de l'acuité visuelle.

Quelque 700.000 Français sont traités pour un glaucome et 400.000 en sont atteints sans le savoir.

Dans le cas du glaucome chronique, également dit glaucome à angle ouvert, l'évolution est lente et ne s'accompagne d'aucun symptôme.

Seule la mesure de la pression à l'intérieur de l'oeil par un ophtalmologiste permet de dépister cette maladie.

À défaut, si on laisse les lésions progresser, la vision périphérique puis la vision centrale sont altérées de façon irréversible, et à terme, c'est la cécité.

Le glaucome aigu : une urgence !

Il existe une forme rare de glaucome, le glaucome aigu ou glaucome à angle fermé, qui se caractérise par une augmentation très rapide de la pression intraoculaire et par l'apparition soudaine, en quelques heures, de vives douleurs : oeil douloureux, rouge, dur, vision floue, halos colorés, maux de tête, nausées... Il s'agit d'une urgence ophtalmologique !

 

Qui est à risque de glaucome chronique ?

Les personnes à risque de glaucome sont :

Rarement, le glaucome peut toucher des enfants et des adolescents (glaucome juvénile), voire des nourrissons atteints dès la naissance d'un glaucome congénital.

  • Les personnes âgées de plus de 50 ans.
    La fréquence du glaucome augmente avec l'âge : 10% des plus de 70 ans sont atteints d'un glaucome.

  • Les grands myopes.
    La forte myopie augmente le risque de glaucome : l'oeil est plus fragile et le glaucome retentit plus rapidement sur le champ de vision.
  • Les antécédents familiaux de glaucome.
    La prédisposition génétique explique 20 à 30% des cas de glaucomes
    .
  • Les populations noires.
  • Les antécédents de traumatisme lié à un accident ou à une intervention chirurgicale.
  • Les problèmes vasculaires susceptibles de nuire à l'irrigation sanguine du nerf optique : hypertension, hypotension, excès de cholestérol, migraine, etc.

Quels sont les facteurs de risque du glaucome aigu ?
. Le sexe féminin.
. L'hypermétropie.
. La cataracte avancée.
. Les populations chinoises, indiennes et du Groenland.

 

Glaucome : pourquoi se faire dépister précocement ?

  • Parce que le glaucome évolue silencieusement et que lorsque des symptômes se manifestent, les lésions sont déjà irréversibles.
  • Parce qu'il n'existe pas de traitement curatif, mais que l'on peut stopper l'évolution du glaucome chronique en faisant diminuer la pression qui règne dans l'oeil (collyres, lasers, chirurgie).
  • Parce que l'examen de dépistage est simple à mettre en oeuvre : une mesure de la pression intraoculaire et un fond d'oeil chez l'ophtalmologiste.

Glaucome : quand et qui doit se faire dépister ?

  • Tout le monde doit se faire dépister tous les deux ans à partir de l'âge de 45 ans.
  • Les personnes à risque, et notamment en cas d'antécédents familiaux de glaucome, doivent débuter leur dépistage plus tôt et de façon plus rapprochée : à partir de 40 ans, voire bien avant, la fréquence et le début du dépistage du glaucome étant à planifier avec son ophtalmologiste

À savoir : il n'existe pas de traitement préventif du glaucome chronique.

On retiendra que le dépistage du glaucome débute à 40 ans voire avant chez les personnes à risque.
Mais en l'absence de tout risque particulier, il faut également consulter son ophtalmologiste tous les deux ans à partir de 45 ans.


 

 

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Hépatite : avez-vous des raisons de vous faire dépister ?

Quizz Prevention

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×