En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Prévention
Prévention
  • Imprimer
Trop de cholestérol : quels symptômes ?

Trop de cholestérol : quels symptômes ?

Certaines personnes se demandent si l'excès de cholestérol s'accompagne de symptômes révélateurs.Dans l'affirmative, ces signes pourraient alors indiquer qu'il est temps de faire doser son taux de cholestérol.Ce n'est hélas pas le cas...

Il n'existe pas de symptôme spécifique se manifestant lorsque l'on a un excès de cholestérol dans le sang.

On ne peut donc compter sur aucun signe pour décider de faire doser son taux de cholestérol et vérifier si tout va bien de ce côté.

L'excès de cholestérol est un phénomène silencieux, tout comme l'hypertension.

Les symptômes de l'excès de cholestérol sont ceux de ses complications

Ce n'est qu'après des années d'évolution que des symptômes peuvent se manifester, mais trop tard, car les signes sont alors ceux des complications de l'excès de cholestérol.

Rappelons qu'à la longue, le cholestérol en excès tend à se déposer dans les artères (c'est la plaque d'athérome), rétrécissant leur diamètre et entravant la bonne circulation sanguine potentiellement à l'origine d'une artérite des membres inférieurs. Cette plaque d'athérome peut se durcir et provoquer une angine de poitrine. Un caillot sanguin peut également se former et se détacher, allant alors boucher une artère coronaire, c'est l'infarctus, ou une artère cérébrale et c'est l'accident vasculaire cérébral ou encore une artère rénale, c'est l'insuffisance rénale.

Les symptômes de ces accidents sont alors bien connus (ou devraient l'être en raison de l'urgence vitale) :

Quels sont les signes d'une angine de poitrine ?

Attaque cérébrale ou crise cardiaque ? Les symptômes d'alerte diffèrent !

Globalement, l'ensemble des symptômes pouvant évoquer une maladie cardiovasculaire impliquant un excès de cholestérol sont les suivants :

  • douleur dans les mollets,
  • douleurs dans la poitrine avec sensation d'oppression,
  • nausées, vertiges,
  • fièvre, maux de tête,
  • essoufflement, palpitations,
  • sensation de froid aux extrémités,
  • perte de force au niveau du visage, des bras, des jambes, surtout d'un seul côté,
  • difficultés d'élocution,
  • trouble de la vue,
  • etc.

 

Alors quand faire doser son cholestérol ?

Le dosage du cholestérol repose sur une simple prise de sang à jeun (après 12 heures sans ingestion de nourriture et boisson).

On peut mesurer le taux de cholestérol total, le taux de HDL-cholestérol (« mauvais » cholestérol) et le taux de triglycérides, tandis que l'on calcule le taux de LDL-cholestérol à partir des valeurs précédentes.

On recommande de faire doser son cholestérol une première fois avant l'âge de 30 ans pour dépister les hypercholestérolémies familiales. Ensuite, le bon rythme est tous les 5 ans jusqu'à 50 ans puis tous les 3 ans au-delà, car les artères se durcissent naturellement avec le vieillissement. En cas de diabète, le taux de cholestérol est à doser tous les ans au minimum.

Les minces aussi peuvent avoir trop de cholestérol !

Si le surpoids et l'obésité augmentent le risque d'avoir trop de mauvais cholestérol en raison d'une alimentation déséquilibrée, les personnes minces peuvent aussi souffrir d'hypercholestérolémie et il s'agit alors le plus souvent d'un phénomène familial...

En plus de l'âge et du diabète, il existe d'autres facteurs de risque qui peuvent amener à surveiller plus attentivement son taux de cholestérol : antécédent familial de maladie coronaire précoce, tabagisme, hypertension, surpoids (ou obésité), tour de taille excessif, etc.

On retiendra que ce qui caractérise l'excès de cholestérol est justement l'absence de symptôme. C'est pourquoi un contrôle régulier s'impose !

Pour en savoir plus

  • Pourquoi faire un bilan des lipides sanguins ?
  • En quoi consiste le bilan lipidique ?
  • Dosage du cholestérol total : mode d'emploi
  • Pourquoi et comment doser le HDL et le LDL cholestérol ?

Source :

 

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Hépatite : avez-vous des raisons de vous faire dépister ?

Quizz Prevention

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×