La Mutuelle Générale

Un ensemble d'offres santé et de services placés sous le signe de l'efficacité

Professionnel
  • Imprimer

Quelles sont les maladies professionnelles les plus répandues chez les commerçants ?

30 avril 2020

1'30 de lecture

Le travail exercé par les commerçants peut engendrer plusieurs maladies professionnelles. S’ils sont plutôt exposés à des pathologies liées à des facteurs psychosociaux, ils peuvent également souffrir de TMS (Troubles musculo-squelettiques), aggravés par le stress.
Décryptage des maladies professionnelles les plus répandues.

Les pathologies liées aux facteurs psychosociaux

De manière générale, le travailleur indépendant aura tendance à se dédier pleinement à son activité et travailler sans compter ses heures afin d’assurer sa rentabilité.
Avec cet état de stress et de surmenage, les commerçants peuvent être exposés à des formes de dépression liées à l’extrême fatigue ou à des maladies physiques telles que les ulcères, le diabète ou l’hypertension. Ce genre de troubles touche en effet beaucoup plus les personnes exerçant des professions non-manuelles (professions libérales, commerçants).

Les troubles musculo-squelettiques chez les commerçants


Les TMS constituent la pathologie professionnelle la plus fréquente en France (source santé publique France https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-liees-au-travail/troubles-musculo-squelettiques/la-maladie)
Ils recouvrent les maux de dos, les douleurs dans les membres, les tendinites ou le syndrome du canal carpien.
Les vendeurs et les caissiers sont particulièrement exposés aux TMS. Les personnes qui portent des charges et les déplacent sont sujets aux problèmes de dos (si les charges sont lourdes, il est conseillé de porter une ceinture pour un meilleur maintien des lombaires).
Pour les e-commerçants (qui gèrent une boutique sur Internet), les TMS seront surtout liés à une mauvaise posture devant l’ordinateur (posture statique prolongée) ou des gestes répétitifs sur le clavier ou la souris. Pensez bien à utiliser du mobilier réglable et adaptable et à vous tenir droit.
Les commerciaux qui rendent visite à leur client sont sujets aux TMS liés à la position assise dans la voiture qui peut être inconfortable, mais aussi aux risques d’accidents de la route.
L’activité physique n’est pas la seule cause des TMS, l’éclairage et l’environnement sonore vont également jouer un rôle important. Un éclairage mal adapté peut entraîner une fatigue oculaire et forcer à prendre des postures inconfortables qui vont solliciter les muscles de façon excessive. Quant au bruit, il peut causer des maux de tête.

Les risques de chutes

Les chutes de plain-pied sont un risque courant dans tous les métiers. Le simple fait d’avoir du mobilier ou des éléments mal agencés (des fils qui traînent au milieu du passage par exemple) peuvent provoquer des chutes. Un mauvais éclairage peut aussi en être à l’origine. Pensez donc à bien laisser les lieux de passage vides afin de limiter les chutes au maximum.

Les affections liées aux produits et aux machines manipulés


Dépendant du type de produits vendus et manipulés régulièrement, il peut y avoir des risques de maladies processionnelles résultant de la toxicité des produits. Que ce soit par inhalation, manipulation de produits ou utilisation de machines qui vont dégager des produits ou résidus toxiques, les conséquences sur la santé des travailleurs indépendants peuvent être graves.
L’asthme fait partie des maladies fréquentes chez les commerçants (particulièrement chez les coiffeurs ou les boulangers-pâtissiers). L’emploi de produits toxiques peut également se traduire par l’apparition de maladies dermatologiques ou allergiques.

Clarisse Maniguet, rédactrice


Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×