La Mutuelle Générale

Un ensemble d'offres santé et de services placés sous le signe de l'efficacité

Professionnel
  • Imprimer

Travailleurs indépendants : 9 signaux qui montrent que vous risquez le burn-out

11 mai 2020

1'30 de lecture

Selon une étude réalisée par BPI France, 15 % des travailleurs indépendants sont en burn-out ou risquent de l’être. Entre la charge de travail, la difficile séparation entre vie privée et vie professionnelle, le stress lié à la survie de l’entreprise et les clients parfois difficiles, l’indépendant peut vite souffrir de burn-out avec des conséquences immédiates et durables sur son entreprise.
Comment repérer les signes précurseurs ?

Le burn-out, une définition encore floue

Même si l’OMS définit le burn-out comme un “sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail”, il reste difficile de cerner les contours de ce mal nouveau. Pour le définir, on parle aussi très souvent d’épuisement professionnel. Ce serait donc un mal-être profond lié au travail.

Il est également important de ne pas le confondre avec la dépression, car les 2 maladies ne se traitent pas de la même façon. Il est conseillé de consulter un médecin pour établir un diagnostic fiable.

Quels sont les premiers signes de burn-out chez le TNS ?

Il s’agit d’être très attentif et de ne pas mettre les symptômes observés sur le compte d’autre chose. La réussite de son entreprise étant au cœur des préoccupations de l’indépendant, il y travaille sans prêter attention au temps qu’il y passe, quitte à mettre en danger sa santé. La prise de conscience est parfois difficile et intervient tardivement. Pourtant certains signes ne doivent pas être ignorés.
Le dégoût de l’activité par exemple, se traduit par une impression d’être submergé par des tâches que l’on n’arrive pas à réaliser, une perte de goût de son travail, un désintérêt pour certaines tâches. Il devient alors difficile de continuer à faire un travail qui ne vous intéresse plus, et donc de faire tourner une entreprise dans ces conditions. À l’inverse, une personne proche du burnout peut aussi se réfugier dans le travail de façon frénétique. Si vous n’arrivez pas à décrocher, à prendre de pause dans la journée (ne serait-ce que pour déjeuner), alors votre rapport au travail a de quoi vous inquiéter.

9 signes pour repérer le burn-out

Il existe d’autres signes très précis qui devront vous avertir sur le fait que le processus du burn-out est en cours. On peut dresser les comportements caractéristiques d’un burn-out. Aussi, si vous cochez plusieurs cases, il est grand temps de prendre votre santé en main. Les 9 comportements sont :

  • un sentiment de ne pas être efficace au travail, de ne pas être à la hauteur
  • une impression de solitude et de manque de reconnaissance
  • des difficultés à se concentrer, à trouver ses mots, à être positif
  • un comportement obsessionnel avec le travail, (ne pas savoir s’arrêter par ex)
  • des problèmes d’insomnies et de fatigue croissante (pouvant aller jusqu’à l’épuisement)
  • une certaine irritabilité et instabilité émotionnelle, ainsi que des problèmes relationnels (qui pourront être liés)
  • des soucis de santé diffus : maux de tête, douleurs, infections virales à répétition, palpitations, perte ou prise de poids…
  • une addiction à certaines substances (alcool, tabac, drogues…)
  • des envies suicidaires

Si vous souffrez ou ressentez un ou plusieurs éléments de la liste, ne laissez pas le burn-out s’installer et réagissez au plus vite.

Clarisse Maniguet, rédactrice

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×