En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Sante au quotidien
Santé au quotidien
  • Imprimer
Comment venir à bout de ces cors et durillons qui nous cassent les pieds ?

Comment venir à bout de ces cors et durillons qui nous cassent les pieds ?

Enfermés à longueur de journée dans des chaussures parfois peu confortables, vos pieds subissent de nombreux frottements. Rien d’étonnant à ce qu’ils deviennent douloureux et que des cors et des durillons apparaissent. Comment prévenir et traiter ces cors aux pieds et durillons ?

Le cor et le durillon sont tous deux des épaississements de la peau qui correspondent à la formation d’une couche cornée ou hyperkératose. C’est à force de compressions et de frottements dans les chaussures que la peau réagit en s’épaississant. Lorsque ces épaississements sont localisés sur les orteils, au niveau des articulations de la première et de la deuxième phalange, on parle de cor. Plus larges et situés au niveau de la voûte plantaire, on parle cette fois-ci de durillon.

Parce qu’en se développant, les cors et les durillons appuient de plus en plus sur les tissus sous-jacents, lesquels sont vascularisés et présentent des terminaisons nerveuses. Plus ces tissus sont comprimés, plus les douleurs sont vives avec des sensations d’échauffement et de brûlure. 

Les cors et durillons doivent être éliminés régulièrement. Pour cela, on recommande une abrasion des zones de peau épaissies avec une pierre ponce, une râpe, une lime ou encore une crème exfoliante. L’abrasion n’est pas douloureuse car l’épaississement de la peau est constitué de cellules mortes. On peut aussi avoir recours à des pansements actifs : ils diffusent des principes actifs qui aident à l’élimination des cellules mortes, tout en stimulant la régénération de l’épiderme. Cors et durillons peuvent ainsi disparaître en une dizaine de jours. Certains pansements sont à porter en continu, d’autres sont appliqués uniquement la nuit. Des principes actifs dits coricides kératolytiques (essentiellement de l’acide salicylique ou de l’acide lactique) sont également disponibles sous forme de pommade ou de liquide, à appliquer précisément sur la zone épaissie, au risque de brûler les tissus environnants. Parfois, le protocole est contraignant, comprenant un bain de pieds préalable pour ramollir la peau, la pose d’un vernis protecteur autour de la zone à traiter, l’application du produit, le séchage puis la mise en place d’un pansement occlusif. Enfin, encore plus radical, mais réservé aux cors d’épaisseurs importantes : le coupe-cor. Son utilisation est cependant délicate et déconseillée aux personnes diabétiques, aux personnes âgées et aux maladroits en raison d’un risque d’hémorragies et de surinfections. Pour ces personnes et pour éviter l’usage du coupe-cor, il est plutôt fortement recommandé de consulter un podologue ou un pédicure, spécialiste des pieds qui saura vous traiter efficacement et divulguer des conseils personnalisés. A savoir : En cas de douleurs, il existe des systèmes de protection : emplâtre, mousses, feutres évidés, coussins plantaires en silicone, manchons coiffe-orteils, etc.

Il faut porter les bonnes chaussures : éviter les chaussures n’ayant pas une morphologie adaptée à celle des pieds (ex. chaussures étroites et pointues), les chaussures trop rigides et les talons hauts qui tassent les orteils au bout de la chaussure.  Ne pas laisser de callosité s’installer : dès l’apparition d’une épaisseur, poncez !  Attention diabétiques ! Les diabétiques doivent consulter régulièrement un podologue

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Graisse abdominale : démêlez le vrai du faux !

Quizz Sante au Quotidien

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×