En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à vous offrir une navigation optimale, des contenus personnalisés et à réaliser des statistiques d’audiences .En savoir plus
La Mutuelle Générale
Sante au quotidien
Santé au quotidien
  • Imprimer
Hépatite B : une vaccination importante

Hépatite B : une vaccination importante

25 Août 2009

 

La vaccination contre l'hépatite b est conseillée pour tous les nouveaux-nés et adolescents, elle figure sur le calendrier vaccinal. Et les adultes, où en sont-ils ? le point sur un vaccin hautement conseillé.

 

Hépatite B : une évolution à surveiller

L'hépatite b est une maladie virale qui cause une inflammation du foie. les signes en sont assez discrets : après quelques jours de fatigue, voire de symptômes grippaux, l'incubation peut durer entre 45 et 160 jours. C'est ensuite une jaunisse qui se manifeste, avec fatigue, perte d'appétit, nausées. Généralement, la maladie guérit sans complication; mais il peut arriver que l'hépatite b devienne chronique. Dans ce cas, le risque est que le virus finisse par causer une cirrhose, qui peut à son tour déclencher un redoutable cancer du foie. Le virus de l'hépatite b se transmet par contact sexuel ou par le sang ou d'autres liquides humains. Les médecins tentent aujourd'hui d'éradiquer la maladie en vaccinant tous les enfants contre l'hépatite b. La vaccination des nourrissons figure sur le calendrier vaccinal. Mais qu'en est-il pour les adultes ?

 

Professions médicales et voyages à risque

Les personnes à qui l'on recommande le vaccin sont les professionnels de la santé (qui risquent très souvent le contact avec le sang des patients) et les personnes qui voyagent dans les pays où l'hépatite b est répandue (en particulier l'asie centrale et l'afrique subsaharienne). Pour les voyageurs, le fait de s'abstenir de contacts sexuels pendant leur séjour n'est pas une garantie contre la maladie; on n'est jamais à l'abri d'un accident ou d'une maladie qui, soignés dans un hôpital local, peuvent vous mettre en contact avec le virus. Si vous faites partie de l'une de ces catégories et que vous n'êtes pas encore vacciné contre l'hépatite b, n'hésitez pas à consulter votre médecin généraliste, il saura vous conseiller.

 

Marion Garteiser, journaliste santé

 

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article
avec vos proches
layer
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi de 8h à 19h30
Vous êtes adhérent ?
Statutaires
Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salariés de droits privés Orange
Adhérents salariés de droits privés Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange
Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
×
×
×
×