Sommaire

Audition : 5 situations qui nécessitent de consulter

Retrouvez 5 situations qui nécessitent de consulter un professionnel de santé. Avec le concours de Jean-Louis HORVILLEUR, audioprothésiste diplômé d’État au Centre médical et dentaire Jack Senet (Paris).

Doctopress
Publié le 28/09/23
Temps de lecture 3 min

1) Vous avez 50 ans, 60 ans ou plus 

Même si la perte auditive ne concerne pas que les seniors, l’audition diminue avec l’âge. On parle alors de presbyacousie. Insidieuse, celle-ci frappe d’abord les fréquences aiguës, hors de la zone conversationnelle. Elle peut ainsi passer inaperçue pendant une longue période, d’autant que, dans le même temps, le cerveau met en place des mécanismes pour la compenser. La presbyacousie touche plus de 50 % de la population au-delà de 60 ans et ce taux ne cesse de progresser avec l’âge.

2) Vos oreilles sifflent ou bourdonnent

Un Français sur dix souffre d’acouphènes, selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Parfois très invalidants au quotidien, ces sons parasites peuvent être permanents et ne sont généralement entendus que par la personne qui en souffre. Ils sont souvent associés à une perte d’audition, mais peuvent également être l’expression d’un autre problème de santé.

3) Vous avez subi un traumatisme sonore

Si après avoir été exposé à un niveau sonore excessif (concert, explosion…), vous avez la sensation d’avoir du coton dans les oreilles, des bourdonnements, des sifflements voire des vertiges, n’attendez pas que la situation s’améliore spontanément. Seules une prise en charge rapide et l’administration d’un traitement dans les quarante-huit heures peuvent éventuellement limiter les conséquences d’un traumatisme sonore aigu et éviter une perte d’audition définitive.

4) Vous faites répéter vos proches

Difficultés pour comprendre vos interlocuteurs, en particulier lorsqu’ils ont une voix aiguë (femmes et enfants), impression que les gens marmonnent ou n’articulent pas bien, fatigue en milieu bruyant, augmentation progressive du volume sonore de la télévision… sont autant de signes qui peuvent révéler une presbyacousie. Lorsque la perte d’audition excède 30 décibels ou que la gêne est trop importante, un appareillage est recommandé et parfois associé à des séances de rééducation orthophonique.

5) Vous êtes intolérant au bruit

L’hyperacousie est un trouble auditif fréquent. Elle se manifeste par une hypersensibilité aux sons, dont les plus banals peuvent vite devenir difficiles à supporter : bruit de l’aspirateur ou du sèche-cheveux, sonnerie du téléphone, aboiements, pleurs d’enfants… Un bilan auditif permet de confirmer le diagnostic et de proposer un traitement adapté.

En ce moment sur le Blog

Voir tous les articles

Comment l’intelligence artificielle bouleverse la médecine

Recherche, prévention, diagnostic, traitement : l’intelligence artificielle est en passe de transformer notre rapport à la santé.

Ma santé
4 min
Lire l’article

Quiz : que faire en cas de brûlure ?

Liquides bouillants, flammes, produits chimiques… 400 000 personnes se brûlent chaque année en France. Sauriez-vous réagir efficacement en cas de nécessité ?

Ma santé
2 min
Lire l’article

5 informations à connaître sur Mon espace santé

Mon espace santé est un espace numérique personnel qui vous permet de stocker et de partager vos données de santé en toute sécurité.

Ma santé
2 min
Lire l’article