Sommaire

Des traces rouges et rugueuses sur la peau : et si c'était précancéreux ?

La kératose actinique, vous connaissez ? Cette affection cutanée se manifeste par de petites lésions rouges-brunes et rugueuses, qui ont la particularité de ne pas guérir mais de persister durant des mois sur les zones les plus exposées au soleil. Or, la kératose actinique peut donner lieu à des lésions précancéreuses.

Publié le 06/11/22

La kératose actinique, ça ressemble à quoi ?

Traces rouges ou brunes, sèches et rugueuses et plus ou moins épaisses, qui apparaissent après la cinquantaine, surtout sur les zones qui ont été les plus exposées au soleil : le visage (front, nez, contour des yeux), le décolleté, le dos des mains, les avant-bras, la nuque, les oreilles, le cuir chevelu en cas de calvitie, etc. Elles ressemblent parfois à des plaques de psoriasis ou d'eczéma, mais elles ont la particularité de ne pas guérir, même après application d'une crème à base de cortisone. Elles persistent pendant des mois.

Que risque-t-on avec une kératose actinique ?

Les lésions de kératose actinique peuvent être précancéreuses, c'est-à-dire que si elles persistent durant des mois, elles peuvent dégénérer en cancer. En effet, on estime qu'entre 1 et 3 % de ces lésions peuvent se transformer en carcinome spinocellulaire, un cancer de la peau.

Il est donc recommandé de les montrer à un dermatologue afin de décider s'il est nécessaire ou non de les éliminer avant qu'elles ne deviennent cancéreuses et qu'elles n'essaiment dans l'organisme, touchant les organes voisins (entre 10 et 15% des carcinomes spinocellulaires donnent des métastases).

Rappelons qu'il existe plusieurs types de cancer de la peau :

  • Le mélanome, le plus dangereux, que l'on repère comme étant un grain de beauté ou une lésion noirâtre sur la peau qui évolue en forme et en couleur.
  • Le carcinome basocellulaire, le plus fréquent (90% des cancers de la peau), mais à l'origine de tumeurs bénignes qui guérissent facilement.
  • Le carcinome spinocellulaire, beaucoup moins fréquent, mais plus dangereux que le basocellulaire, avec une tendance à former des métastases.

Qui est à risque de kératose actinique ?

  • Les personnes de plus de 50 ans.
  • Les personnes ayant le teint clair : peau claire, cheveux blonds, roux, voire aussi châtains clairs.
  • Les personnes ayant souvent été exposées au soleil : agriculteurs, jardiniers, marins, sportifs en extérieur...
  • A noter cependant que la kératose actinique touche très rarement les personnes d'origine méditerranéenne.

Prenez soin de vous avec la complémentaire Itineo Santé

La Mutuelle Générale vous accompagne sur l’ensemble de vos besoins en protection santé, avec des offres modulables et des garanties adaptées :

Comment traiter une kératose actinique ?

Le traitement de la kératose actinique repose sur la cryothérapie, c'est-à-dire que les lésions sont brûlées en appliquant de l'azote liquide (comme pour les verrues). Lorsque les lésions sont épaisses et de taille plus importante, on peut les éliminer par la chirurgie (ablation chirurgicale de la lésion, en ambulatoire sous anesthésie locale). Enfin, si les lésions sont très étendues, on applique une crème à base d'immunomodulateurs pour stimuler le système immunitaire.

Et pour prévenir, la recommandation est toujours la même : protégez-vous du soleil. Portez des vêtements couvrants pour ne pas être exposé au soleil aux heures les plus chaudes de la journée et protégez votre visage et le haut du corps à l'aide d'un chapeau à larges bords (au lieu d'une casquette qui ne protège pas la nuque ni les oreilles) et sinon, appliquez une crème solaire d'indice protecteur élevé.

Enfin, inspectez régulièrement chaque cm de votre peau à la recherche de lésion évocatrice d'un cancer de la peau débutant. Et foncez chez le dermatologue au moindre doute.

En ce moment sur le Blog

Voir tous les articles

La vente de médicaments à l’unité bientôt obligatoire ?

En cas de pénurie, la délivrance à l’unité va devenir obligatoire pour certains médicaments. Ce qu’il faut savoir.

Ma santé
2 min
Lire l’article

Esthétique dentaire : gare aux fausses promesses !

Blanchiments dentaires effectués à domicile ou en institut, pose de prothèses sur des dents saines, gouttières pour aligner les dents vendues sur Internet… Certaines pratiques à visée esthétique peuvent se révéler dangereuses pour la santé buccodentaire lorsqu’elles ne sont pas r...

Ma santé
3 min
Lire l’article

Prévention : quels examens de dépistage faire et à quel âge ?

Les examens de dépistage permettent la détection précoce d’une maladie. Guide des examens de dépistages à effectuer selon son âge.

Ma santé
2 min
Lire l’article