Sommaire

Insuffisance cardiaque, des signes trop peu connus

C’est une maladie dont les symptômes peuvent rester longtemps discrets. Mais qui, lorsqu’elle n’est pas détectée et traitée à temps, aboutit à un essoufflement permanent allant jusqu’à empêcher tout déplacement, ou presque. En France, l’insuffisance cardiaque touche 1,5 million de personnes. Le Pr Gérard Helft, cardiologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris) et président de la Fédération française de cardiologie, nous aide à y voir plus clair.

Doctopress
Publié le 28/09/23
Temps de lecture 3 min

L’insuffisance cardiaque est liée à une anomalie de fonctionnement du cœur.

Vrai : Le muscle cardiaque fonctionne comme une pompe. À chaque battement, il se dilate et se remplit de sang, puis se contracte et éjecte le sang qu’il contient. Si le cœur ne se remplit pas correctement ou se contracte de façon anormale, le sang stagne et le débit sanguin devient insuffisant pour répondre aux besoins en oxygène et nutriments de l’organisme. On parle alors d’insuffisance cardiaque.

L’essoufflement est l’un de ses principaux symptômes.

Vrai : Il est lié à la stagnation du sang dans les poumons. « L’essoufflement apparaît d’abord à l’effort, mais dans les cas extrêmes, il peut devenir permanent et persister, y compris au repos. » Un gonflement des jambes et des chevilles, une fatigue intense limitant les activités quotidiennes ainsi qu’une prise de poids importante et rapide, « de l’ordre de 1 à 2 kilos par jour », constituent d’autres signes d’alerte.

C’est souvent la complication d’une maladie cardiovasculaire.

Vrai : L’infarctus du myocarde, le rétrécissement des artères et l'hypertention artérielle figurent parmi les causes premières de l’insuffisance cardiaque. Mais d’autres pathologies, notamment pulmonaires, peuvent en être responsables.

La maladie ne touche que les seniors.

Faux : Bien que sa fréquence augmente avec l’âge, « il ne faut pas croire que l’insuffisance cardiaque ne concerne que les personnes âgées : elle peut apparaître chez des personnes relativement jeunes ». Une étude française, publiée fin 2022, montre d’ailleurs que si l’insuffisance cardiaque recule dans la population générale, elle augmente chez les jeunes adultes en raison d’un mode de vie trop sédentaire, du tabagisme et de l’obésité.

En cas d’insuffisance cardiaque, l’activité physique est déconseillée.

Faux : C’est tout l’inverse. « L’activité physique régulière et au moins modérée est importante pour augmenter la masse musculaire périphérique et réadapter le cœur. Son intensité doit évidemment varier en fonction de l’âge et des possibilités du patient », précise le Pr Helft.

On peut guérir de l’insuffisance cardiaque.

Vrai : Cela reste néanmoins exceptionnel. « Le plus souvent, il s’agit d’une pathologie chronique qui nécessite une prise en charge au long cours. » Celle-ci repose à la fois sur le traitement de la cause « lorsqu’elle est identifiée », sur le respect de règles hygiéno-diététiques (activité physique, arrêt du tabac, amaigrissement en cas de surpoids important, régime sans sel…), mais aussi sur la prise quotidienne de médicaments. Dans certaines formes de la maladie, un stimulateur cardiaque peut également être implanté « pour améliorer les symptômes et donc la qualité de vie ».

Pour en savoir plus

https://www.fedecardio.org/

En ce moment sur le Blog

Voir tous les articles

Comment l’intelligence artificielle bouleverse la médecine

Recherche, prévention, diagnostic, traitement : l’intelligence artificielle est en passe de transformer notre rapport à la santé.

Ma santé
4 min
Lire l’article

Quiz : que faire en cas de brûlure ?

Liquides bouillants, flammes, produits chimiques… 400 000 personnes se brûlent chaque année en France. Sauriez-vous réagir efficacement en cas de nécessité ?

Ma santé
2 min
Lire l’article

5 informations à connaître sur Mon espace santé

Mon espace santé est un espace numérique personnel qui vous permet de stocker et de partager vos données de santé en toute sécurité.

Ma santé
2 min
Lire l’article