La Mutuelle Générale

Prévention

Prévention
  • Imprimer

Tout savoir sur le don du sang

7 novembre 2019

 

Plus de 10 000 dons sont nécessaires chaque jour

VRAI : Pas de répit en matière de besoins. C’est pourquoi le don du sang doit être constant et régulier. Or il y a des périodes plus délicates que d’autres au cours de l’année (vacances d’été, jours fériés du mois de mai, etc.). Des appels aux dons sont donc lancés, épisodiquement, comme ce fut le cas en mars et en juin derniers, pour maintenir le niveau des réserves.

Tout le monde peut donner

FAUX : Pour donner, il faut avoir entre 18 et 70 ans, et peser au moins 50 kg. Le donneur doit être en parfaite santé. Toute personne se rendant dans un lieu de collecte est soumise à un questionnaire précis. Environ 10 % des volontaires présentent des contre-indications : problèmes d’anémie, infection récente ou encore voyage récent dans une zone géographique à risque (paludisme...).

L’homosexualité n’est plus un critère d’exclusion

VRAI : Depuis juillet 2016, le don du sang est ouvert aux homosexuels, ce dont ils étaient privés depuis 1983 en raison des risques de transmission du virus du sida. Cette possibilité est toutefois soumise à certaines conditions, dont une abstinence depuis un an. À partir de 2020, cette période d’abstinence sera ramenée à quatre mois.

Les Français ne sont pas généreux

FAUX : Avec un peu plus de 1,64 million de donneurs, la France figure même parmi les pays européens qui comptent le plus de donneurs, derrière l’Autriche et Chypre. Les donneurs français sont plutôt jeunes : 64 % d’entre eux ont entre 18 et 29 ans, contre 14 % entre 30 et 39 ans et 11 % entre 40 et 49 ans.

Les produits sanguins sont périssables

VRAI : Leur durée de vie est assez courte. Les globules rouges se conservent quarante-deux jours et les plaquettes, sept jours seulement. Seul le plasma peut être stocké jusqu’à un an, une fois congelé.

Il existe trois types de don

VRAI : Le plus connu est le don de sang total (on remplit une poche), à partir duquel trois produits différents peuvent être extraits : les globules rouges, les plaquettes et le plasma. D’où le slogan retenu pour l’édition 2019 de la Journée mondiale des donneurs de sang : « En une heure, j’ai sauvé trois vies ». Selon les besoins, l’EFS peut demander des dons spécifiques de plaquettes ou de plasma. La technique utilisée permet alors de restituer au donneur ses globules rouges. Mais la collecte prend plus de temps, entre une heure et demie et deux heures.

Pas d’intervalle entre deux dons

FAUX : L’intervalle minimum entre deux dons est de huit semaines. Et il y a une limitation du nombre de dons qui est de six par an pour les hommes et de quatre pour les femmes. En France, le nombre de dons annuels par donneur est de 1,8 en moyenne. L’idéal serait de se rendre deux fois par an dans un centre de collecte. Il existe plus de 900 000 sites fixes et plus de deux millions de sites mobiles.

On compte plus de cinq groupes sanguins

VRAI : Fondé sur les systèmes ABO et Rhésus (-/+), les groupes sanguins sont au nombre de huit. Ils permettent de déterminer la comptabilité sanguine entre deux personnes. Les 6 % d’individus du groupe O négatif sont considérés comme « donneurs universels » pour les globules rouges. Et seuls les « AB positif » (3 %) peuvent recevoir des globules rouges de tous les groupes sanguins. Attention, les règles changent pour le plasma, le groupe AB (4 %) devenant donneur universel !

POUR EN SAVOIR PLUS :
Pour connaître les sites où donner près de chez vous ou/et les contre-indications, rendez-vous sur le site de l’Établissement français du sang : dondesang.efs.sante.fr

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Espace Adhérents
Contactez-nous depuis la rubrique « Contact » de votre Espace Adhérent Accédez ou créez votre Espace >
Ou appelez-nous
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×