La Mutuelle Générale

Un ensemble d'offres santé et de services placés sous le signe de l'efficacité

Professionnel
  • Imprimer

Le télétravail : une méthode qui tend à s’installer dans la durée ?

29 mai 2020

La crise sanitaire et le confinement qui en a découlé ont bouleversé notre manière de vivre. Jusqu’alors boudé par certaines entreprises ou instauré avec réticence dans de nombreuses autres, le télétravail s’est imposé partout où cela était possible. Cette situation pourrait-elle s’inscrire dans le temps ?

Le confinement a bouleversé les habitudes des quelque 5 millions de salariés français. Du jour au lendemain, il leur a en effet fallu adapter leurs méthodes de travail aux mesures sanitaires instaurées pour limiter la propagation du coronavirus Covid-19.

Pour ne pas limiter leur activité, les entreprises qui ne le pratiquaient pas déjà ont ainsi dû instaurer le télétravail. Le ministère du Travail estime qu’un quart des salariés travaillant dans des entreprises de 10 salariés ou plus travaillaient depuis chez eux à la fin du mois de mars.

Télétravail : les cadres sont les plus concernés

Le télétravail n’est pas réparti de la même manière selon les secteurs d’activités. Selon une enquête de la Fondation Jean Jaurès, cette pratique concerne majoritairement les cadres et professions intellectuelles (66%). La proportion n’est que de 35% pour les professions intermédiaires, 19% pour les employés et de seulement 5% pour les ouvriers. L’Ile-de-France, où les cadres et les activités de bureau sont les plus répandus, est par ailleurs la région où le télétravail a été le plus important : 41% des salariés, contre 27% en moyenne dans les autres régions. Enfin, le secteur informatique est celui qui y a le plus eu recours : 98% des entreprises du numérique ont mis en place le travail à distance.

On note aussi que le secteur public (36%) a davantage eu recours au travail à domicile que le secteur privé (25%). Un écart qui s’explique notamment par le télétravail du corps enseignant, note la Fondation Jean Jaurès qui souligne également que l’ouverture des écoles primaires le 11 mai a depuis fait revenir les enseignants dans les classes.

Les conséquences du télétravail sur le moral des salariés

Dans le cadre du déconfinement progressif qui s’opère depuis quelques semaines, le gouvernement a appelé à plusieurs reprises les entreprises qui le pouvaient à maintenir leurs salariés en télétravail. Pour l’instant, ¼ de la population active et jusqu’à quatre Franciliens sur dix sont toujours dans cette situation, selon le ministère du Travail. Une situation qui ne les ravie pas tous, au contraire. Sentiment d’isolement, surmenage… ¼ des salariés français déplore une dégradation de sa motivation professionnelle, d’après une étude Opinion Way. Les managers seraient même 20% à ressentir une détresse psychologique élevée.

Alors que les autorités risquent fort de continuer à prôner le télétravail dans les prochaines semaines, voire les prochains mois, la solution à ce mal-être se trouve peut-être dans la modération. Comme chez ces entreprises qui ont prévu d’instaurer un retour partiel au bureau, à raison d'un ou deux jours de présence dans les locaux.

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×