couple seniors preparation retraite

Départ en retraite : bien se préparer pour une transition sereine

5 min / 29 avril 2022 - Céline Kéruzoré, rédactrice

Chaque année, en France, près de 500 000 actifs partent à la retraite. S’ouvre alors une période de transition qui entraîne des bouleversements, et pas des moindres ! Quitter son travail, ses responsabilités, ses collègues, pour découvrir des journées complètement libres peut être aussi stimulant… que déstabilisant. Il est donc vivement conseillé de préparer son départ de la meilleure des façons. 
 

Avec l’évolution des modes de vie et l’allongement de l’espérance de vie, le quotidien des retraités de demain est aujourd’hui très différent de celui d’hier. Plus de temps pour les loisirs, davantage de possibilités de voyager, la volonté de profiter pleinement de sa famille et/ou l’envie de s’accomplir dans une cause qui tient à cœur…

Autant de perspectives désormais envisagées par les seniors. « S’il y a plusieurs décennies, cette transition marquait uniquement la fin de la vie active, elle se définit aujourd’hui comme le commencement d’une nouvelle tranche de vie, tout aussi importante. Désormais, les seniors qui partent à la retraite ont en moyenne 20 à 25 ans devant eux pour profiter pleinement », explique Mélissa-Asli Petit, sociologue spécialiste du vieillissement et de la silver économie, et fondatrice de Mixing Générations, un bureau d’étude et de conseil dédié aux enjeux du vieillissement.

Le saviez-vous ?

Pour 8 personnes sur 10, la retraite constitue une perspective positive. En effet, le premier objectif des Français est d’en profiter le plus longtemps possible. C’est donc en réalité le changement lui-même qui peut soulever un sentiment d’anxiété.

Une anticipation sur le plan administratif et financier

Alors que le passage à la retraite est de moins en moins synonyme d’appréhensions sur le plan social, la dimension administrative et financière représente l’une des premières préoccupations. Et pour cause : un an avant le départ officiel en retraite, de nombreuses démarches doivent être effectuées, à l’image de la demande de versement de la pension, de l’information auprès de l’employeur, de l’adaptation de la couverture de santé, etc. Pour Mélissa-Asli Petit, quel que soit le profil des seniors, l’ajustement de leurs futures dépenses est le paramètre prépondérant : « En fonction du montant de leur pension de retraite, les retraités vont opérer des ajustements pour trouver le juste équilibre entre leurs charges fixes – loyer, charges liées au logement, dépenses de santé, etc. –, et leurs potentiels loisirs – voyages, culture, achats plaisirs… » 

Un pan qui peut tout à fait être anticipé pour gagner en sérénité face à ce changement de cap. « Certains vont avoir besoin de préparer leur départ à la retraite de façon minutieuse, avec beaucoup d’avance, pour anticiper les aléas qu’elle va entraîner, comme la modification de leurs revenus, la hausse de leurs dépenses de santé », précise la sociologue.

Selon l’Assurance retraite, l’âge idéal pour commencer à se préoccuper de celle-ci se situe aux alentours de 55 ans. Avant la retraite, plusieurs choix sont notamment envisageables sur le plan professionnel, selon l’emploi exercé et la convention collective de l’entreprise : un départ anticipé si le nombre de trimestres est suffisant, ou un allègement du temps de travail hebdomadaire si l’on souhaite effectuer cette transition de façon très progressive. Un rythme de travail à temps partiel, par exemple, est un bon moyen de se projeter sur son temps libre, de vivre cette transition en douceur.

D’autre part, consulter son relevé de carrière, vérifier le nombre de trimestres enregistrés selon son statut (salarié, fonctionnaire, indépendant…) et faire des simulations de calcul permettent d’effectuer une première projection de la pension que l’on va percevoir. Enfin, un suivi régulier permet d’ajuster, selon les besoins, la date de son départ effectif. Toutes ces démarches sont désormais facilitées grâce à un site unique de demande de retraite : Info Retraite. En somme, si certains dispositifs à l’image du cumul emploi-retraite demeurent moins connus, la transition vers la retraite peut en pratique tout à fait s’anticiper sur le plan administratif et financier – et ainsi soulager une part de l’inquiétude.

 

Donner du sens à cette nouvelle vie 

Bien souvent, les premières semaines suivant le départ à la retraite sont les plus déstabilisantes. Si pendant des années, les journées ont été rythmées par le travail, le sentiment de vide peut être vertigineux. L’adaptation à un nouveau mode de vie est de mise, en commençant par la réflexion et l’accomplissement de ses besoins personnels. « Il est primordial de se recentrer sur soi-même pour être en accord avec ses futurs choix et son mode de fonctionnement », souligne Mélissa-Asli Petit, qui exprime la nécessité de s’interroger sur ses envies. « Tout dépend de leur vie passée, de ce dont ils ont besoin pour se sentir totalement accomplis et surtout, trouver le juste équilibre pour organiser tout ce temps libre que la retraite va leur procurer. »

Car la situation familiale, le lieu d’habitation ou, plus encore, l’état de santé entrent dans l’équation de ce nouveau cycle. En effet, de nombreux facteurs, notamment familiaux, peuvent s’ajouter à ce changement de vie : des événements bouleversants comme un divorce tardif, un conjoint malade à prendre en charge, un décès à gérer… mais aussi des événements heureux comme la naissance de petits-enfants par exemple. Cet ensemble participe à la définition de la nouvelle vie des retraités. 

Pour la sociologue, les points forts de cette génération actuelle de jeunes retraités sont la volonté d’être utiles socialement et de transmettre à leur tour à leur descendance. « Si depuis les années 80, la tendance est aux loisirs et à la culture, nombreux sont aussi ceux qui vont vouloir se consacrer davantage à leur famille et se recentrer sur leur descendance. D’autres vont préférer se rendre utiles socialement, en s’investissant dans le domaine associatif ou en poursuivant une activité professionnelle, voire en reprenant leurs études. » Et pour preuve, en 2021, pour les trois-quarts des retraités, leur situation à la retraite était aussi satisfaisante qu’avant leur départ, voire s’était améliorée. 

 

L’accompagnement des seniors, une clé dans cette transition 

Du fait du vieillissement de la population, les besoins des seniors évoluent. « Aujourd’hui, ce n’est plus seulement une question administrative. Connaître le montant de la retraite n’est pas suffisant, il y a un réel besoin d’accompagnement : comment crée-t-on un nouveau projet de vie ? Vers quelle activité a-t-on envie de tendre en matière de loisirs, de citoyenneté, de vie associative… ? », souligne Mélissa-Asli Petit. 

Les différents acteurs ont entendu les besoins émergents, la considération des seniors est croissante. De la start-up à la grande entreprise, les solutions d’accompagnement ou facilitatrices du « bien-vieillir » fleurissent. Les start-ups misent notamment sur l’innovation et le numérique avec des services en ligne, quand les acteurs plus traditionnels suivent le mouvement pour ouvrir leur gamme de services et produits : maintien à domicile, conférences, accompagnement pour la stimulation cognitive, mise en relation avec des étudiants, soutien dans les démarches…. Une multitude de services sont désormais proposés aux aînés.

Pour la sociologue, les mutuelles sont également des acteurs clés dans cette transition : « Elles jouent un rôle d’accompagnateur et de guide auprès des seniors, notamment dans le cadre de l’adaptation de leurs prestations de santé à leur nouvelle situation ». Acteur engagé auprès des seniors, La Mutuelle Générale propose notamment à cette fin des offres spécifiques d’assurance santé et de prévoyance. Avec sa start-up de services Flex (filiale de la mutuelle), elle a récemment lancé une offre dédiée aux seniors qui entrent en retraite : portail de loisirs, services de santé, prestations de bien-être… La promesse ? Se tenir à leurs côtés pour préparer au mieux la transition vers la retraite, afin qu’ils puissent vivre celle-ci pleinement.

retraite

Préparez votre retraite avec La Mutuelle Générale

Choix de votre complémentaire santé, conseils et infos pratiques, découverte de nos solutions prévoyance... Nous vous aidons à bien préparer votre retraite et à la vivre pleinement !

En ce moment sur Le Mag